Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mobilisation des lipides et dépense énergétique : apports des développements cellulaires et moléculaires dans le traitement de l'obésité - 16/02/08

Doi : AE-12-2000-61-SUP1-0003-4266-101019-ART7 

M. Lafontan [1],

M. Berlan [1],

J. Galitzky [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Lipid mobilization and energy metabolism : impact of molecular and cellular approaches on the treatment of obesity

There is strong evidence that reduced sympathetic nervous system (SNS) activity is involved in the etiology of obesity in several animal models of obesity. In humans the situation is more complex but humans with low SNS activity, reduced beta-adrenergic sensitivity, reduced lipid mobilizing efficacy of catecholamines have lowered energy expenditure and are at greater risk of obesity. The SNS with its effect on food intake, lipid mobilization and energy expenditure has a major potential as a target for novel pharmacotherapies in weight reducing strategies. Extended cellular and molecular knowledge about the nature, the distribution and the role of the adrenergic receptors (beta 1 -, beta 2 -, beta 3 -, alpha 2 - and alpha 1 -) existing in tissue effectors involved in the control of lipid mobilization (adipose tissue) and energy expenditure (brown adipose tissue, skeletal muscle) has opened new pathways for pharmacological strategies. In this manuscript, after a summary of current knowledge on the regulation of lipid mobilization and energy expenditure in humans, we breifly review the putative targets and the most recent attempts to develop agents acting at various adrenergic receptor types in SNS effectors or on SNS activity. These include major questions about putative utilization of beta 3 -agonists, alpha 2 -antagonists and beta-antagonists in pharmacotherapy and/or prevention of obesity in humans.

Abstract

Mobilisation des lipides et dépense énergétique : apports des développements cellulaires et moléculaires dans le traitement de l'obésité

Une activité réduite du système nerveux sympathique (SNS) caractérise divers modèles animaux d'obésité génétique. Chez l'homme les données sont plus hétérogènes. Des hommes ayant une activité réduite du SNS, une sensibilité bêta-adrénergique réduite, une efficacité lipolytique des catécholamines altérée et une dépense énergétique réduite ont un grand risque de développer une obésité. Le SNS avec ses effets sur la prise alimentaire, la mobilisation des lipides et la dépense énergétique représente une des cibles de choix pour proposer de nouvelles pharmacothérapies de l'obésité ciblant des cellules effectrices du SNS. Les résultats des études cellulaires et moléculaires sur la nature, la distribution et le rôle physiologique des divers récepteurs adrénergiques (bêta 1 -, bêta 2 -, bêta 3 -, alpha 2 - and alpha 1 -) des effecteurs du SNS impliqués dans le contrôle de la mobilisation des lipides (tissu adipeux) et de la dépense énergétique (tissu adipeux brun et muscle squelettique) ont ouvert la voie pour de nouvelles stratégies pharmacologiques. Dans ce manuscrit, après une revue des mécanismes mis en jeu dans le contrôle de la mobilisation des lipides et de la dépense énergétique chez l'homme, nous ferons une analyse critique des cibles potentielles et des stratégies les plus récentes envisagées pour agir sur les effecteurs du SNS ou sur son activité. Nous traiterons les questions concernant l'utilisation potentielle des bêta 3 -agonistes, des alpha 2 -antagonistes ainsi que des bêta-antagonistes dans la pharmacothérapie et/ou la prévention de l'obésité chez l'homme.


Mots clés : Mobilisation lipidique. , système nerveux sympathique. , lipolyse. , dépense energétique. , bêta 1, 2, 3 -récepteurs. , alpha 2 -récepteurs. , thermogenèse. , protéines découplantes (UCP1, UCP2 et UCP3).

Keywords: Lipid mobilization. , sympathetic nervous system. , lipolysis. , energy expenditure. , beta 1,2,3 -adrenergic receptors. , alpha 2 -adrenergic receptors. , thermogenesis. , uncoupling proteins (UCP1, UCP2 and UCP3).


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 61 - N° SUP 1

P. 56 - décembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Approches génomiques de l'obésité : vers la compréhension d'un syndrome complexe
  • Ph. Froguel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.