Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude des mouvements oculaires dans les troubles hyperactifs avec déficit de l’attention chez l’enfant - 12/09/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.08.019 
A. Gargouri-Berrechid, L. Lanouar, I. Kacem, M. Ben Djebara, Y. Hizem, N. Zaouchi, R. Gouider
Unité de recherche : « neurophysiologie clinique et électrodiagnostic » 03/UR/08-09, service de neurologie, hôpital Razi Manouba, rue des Orangers, 2010 Manouba, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction et objectif

Le trouble hyperactif avec déficit de l’attention (THADA) est une affection qui touche 3–5 % des enfants dans les écoles élémentaires. Le diagnostic est basé sur les critères définis par le manuel diagnostique et statistique des désordres mentaux quatrième édition (DSM-IV) et il n’y a pas de marqueur spécifique pour la maladie. Les mouvements oculaires sont altérés au cours du THADA. L’objectif de notre étude était d’identifier les anomalies des mouvements oculaires chez l’enfant atteint de trouble hyperactif avec déficit de l’attention.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude comparative des mouvements oculaires chez sept enfants ayant un THADA confirmé, non traité et sept enfants témoins appariés avec l’âge et le sexe. Deux paradigmes ont été étudiés : les pro-saccades et la poursuite. Le test t de Student a été utilisé pour l’étude statistique.

Résultats

Les pro-saccades ont pu être enregistrées chez cinq patients hyperactifs sur sept et chez tous les sujets témoins. Chez deux patients aucune saccade n’a pu être enregistrée à cause de l’hyperactivité. Les latences des pro-saccades étaient allongées 299±91ms pour les patients avec THADA alors qu’elles étaient de 197±14ms chez les témoins. Cet allongement était statistiquement significatif (p<0,01). La poursuite était saccadée avec un gain à 0,4 versus 0,6 et la différence n’était pas statistiquement significative.

Conclusion

L’étude des mouvements oculaires est un examen simple non invasif et pouvant être facilement réalisable chez les enfants avec THADA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Attention-Deficit and Hyperactivity Disorder (ADHD) affects 3 to 5% of school-aged children. Diagnosis is based on criteria defined by the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders fourth edition (DSM-IV), and there is no specific marker for the disease. Eye movements may be altered in ADHD. The goal of this study was to identify difficulties in oculomotor tasks in children with ADHD.

Patients and methods

Subjects were children with untreated ADHD (n=7) and age- and gender-matched healthy controls (n=7). Two different tasks (prosaccades and pursuit) were used to examine functions necessary for the planning and execution of eye movements. Student’s t-test was used for the statistical analysis.

Results

Prosaccades were able to be recorded in five children with ADHD and in all control subjects. In two patients, no saccades could be recorded due to their hyperactivity. There were significant differences (P<0.01) in prosaccade latency, children with ADHD showing significantly longer latency on the prosaccade task than controls (299±91ms versus 197±14ms). Pursuit performance was saccadic with a gain of 0.4 versus 0.6 and was not significantly altered in the ADHD group with respect to controls.

Conclusion

Oculomotor measurements can be a simple, non-invasive test, easily performed in children with ADHD. Longer latency on the prosaccade task is observed in ADHD children.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble hyperactif avec déficit de l’attention, Mouvements oculaires, Poursuite, Saccades, Enfant

Keywords : Attention deficit hyperactivity disorder, Eye movements, Saccades, Pursuit, Child


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 7

P. 503-507 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Endophtalmies bactériennes : étude rétrospective clinique et microbiologique à l’hôpital des spécialités de Rabat
  • S. Marcil, H. Kabbaj, O. Cherkaoui, M. Nadah, A.E. Alaoui, M. Seffar
| Article suivant Article suivant
  • Néovascularisation choroïdienne sur un ostéome choroïdien : traitement par bévacizumab et suivi par OCT Spectral-Domain
  • E. Mercé, J.-F. Korobelnik, M.-N. Delyfer, M.-B. Rougier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.