Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Conduite à tenir devant une hyperéosinophilie - 17/09/12

[8-003-U-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)26113-7 
H. Savini , F. Simon
Service de pathologie infectieuse et tropicale, Hôpital d'instruction des Armées Laveran, 4, boulevard Alphonse-Laveran, BP 60149, 13384 Marseille cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 3

Résumé

L'hyperéosinophilie (HE) sanguine, définie par la présence de plus de 0,5 G de polynucléaires éosinophiles (PE) par litre de sang, peut résulter de différents mécanismes et parfois induire des lésions viscérales graves par toxicité tissulaire. La démarche diagnostique impose d'identifier les situations d'urgence redevables d'une prise en charge spécialisée précoce. Plus souvent, une HE sanguine est découverte chez un sujet asymptomatique imposant une enquête étiologique pragmatique. La recherche est axée sur les causes les plus fréquentes : helminthoses, allergies, iatrogénie. L'éosinophilie sanguine est parfois satellite d'une affection patente ou d'une atteinte d'organe cible par migration anormale des éosinophiles. La stratégie intègre plusieurs lignes d'examens paracliniques, voire des actions thérapeutiques. Le recours à des tests de biologie moléculaire améliore la démarche diagnostique en identifiant précocement les hémopathies orientant vers des traitements spécifiques innovants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hyperéosinophilie, Helminthoses, Allergie, Syndrome hyperéosinophilique essentiel, Voyageurs, Leucémie à éosinophiles


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir devant un syndrome mononucléosique
  • N. Valin
| Article suivant Article suivant
  • Gastroentérites aiguës de l'enfant
  • J. Viala, M. Lorrot, L. Pull, P. Mariani-Kurkdjian, L. Paris, M. Bellaïche, A. Smail, J.-Y. Siriez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.