Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sarcoïdose : l’atteinte des hormones à dépendance antéhypophysaire est insuffisamment diagnostiquée - 18/09/12

Sarcoidosis: The involvement of anterior pituitary hormones is poorly recognized

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.01.038 
Hélène Bihan 1, , Hélène Guillot 1, Marinos Fysekidis 1, Régis Cohen 1, Thomas Gille 2, Hilario Nunes 2, Bernard Uzzan 3, Dominique Valeyre 2
1 Hôpital Avicenne, service d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, 93009 Bobigny, France 
2 Hôpital Avicenne, service de pneumologie, 93009 Bobigny, France 
3 Hôpital Avicenne, AP–HP, Paris XIII, service d’hormonologie, 93009 Bobigny, France 

Hélène Bihan, hôpital Avicenne, service d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France.

Summary

Objective

Hypothalamic-pituitary locations of sarcoidosis are rare. Achieving more systematic hormonal testing could increase the screening of such patients. The objective of this study was to evaluate the impact on the detection of hypothalamic-pituitary sarcoidosis in patients hospitalized for this condition in a lung disease sensibilized department.

Methods

In hormonology department, we collected and analyzed hormonal testing, from the list of patients hospitalized for pulmonary sarcoidosis in 2007–2008. Diabetes insipidus was defined clinically. The case of patients with multiple hormone deficiencies was analyzed for the diagnosis of hypothalamic-pituitary damage.

Results

In a cohort of 486 patients, 158 (33%) had a hormonal abnormality. Forty-six of 158 patients (≈30%) had at least one pituitary deficiency or hyperprolactinemia: 31 adrenal insufficiency (isolated for 21), 20 gonadotrop deficiency, 14 hyperprolactinemia, 3 thyreotrop deficiency and a growth hormone deficiency. Among eight patients with association of hyperprolactinemia and hypogonadism, four have a probable diagnosis of hypothalamic-pituitary sarcoidosis, including 3 new cases.

Discussion

Despite a selection bias (hospital patients, more severe forms), prevalence of hormonal abnormalities was higher than expected.

Conclusion

In the condition of this study, hypothalamic-pituitary affected 2.5% of patients with sarcoidosis in pneumologic department (4/158). Hormonal abnormalities were present in one third of hospitalized patients. The most prevalent deficiency found was corticotrope deficiency, secondary to corticosteroid therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Les localisations hypothalamo-hypophysaires de la sarcoïdose sont des atteintes rares. La réalisation plus systématique de bilans hormonaux pourrait en favoriser le dépistage. Nous avons évalué l’impact sur le dépistage d’une sarcoïdose hypothalamo-hypophysaire de la réalisation accrue de bilans hormonaux chez des patients hospitalisés pour cette affection dans un service de pneumologie sensibilisé.

Méthodes

En hormonologie, nous avons collecté et analysé les bilans hormonaux, à partir de la liste des patients hospitalisés en pneumologie pour sarcoïdose en 2007–2008. Le diabète insipide n’a pas été recherché autrement que cliniquement. Le dossier des patients ayant plusieurs déficits hormonaux a été analysé pour poser le diagnostic d’atteinte hypothalamo-hypophysaire.

Résultats

Sur une cohorte de 486 patients, 158 (33 %) ont eu un bilan hormonal. Quarante-six patients sur 158 (≈30 %) avaient au moins un déficit hypophysaire ou une hyperprolactinémie : 31 une insuffisance corticotrope (isolée pour 21 patients), 20 une insuffisance gonadotrope, 14 une hyperprolactinémie, 3 une insuffisance thyréotrope et un déficit somatotrope. Parmi 8 patients avec l’association hyperprolactinémie et insuffisance gonadotrope, 4 avaient une atteinte hypothalamo-hypophysaire probable de la sarcoïdose, dont 3 nouveaux cas ; la prévalence était de 2,5 % (4/158).

Discussion

Malgré un biais de sélection (patients hospitalisés, formes plus sévères), la prévalence des anomalies hormonales était beaucoup plus importante que celle escomptée.

Conclusion

Nous voulons sensibiliser les pneumologues et internistes à une pratique plus systématique de dosages hormonaux, avec ionogramme sanguin, testostérone totale ou œstradiol, FSH et/ou LH, T4L, prolactine, cortisol à 8H.

Ce qui était connu

L’atteinte hypothalamo-hypophysaire (HH) de la sarcoïdose est exceptionnelle.
Le diabète insipide est une des atteintes les plus fréquentes.
Un panhypopituitarisme peut être décrit.
Il n’existe pas de recommandations pour le dépistage et la prise en charge de cette atteinte.
La supplémentation hormonale d’un déficit améliore la qualité de vie.

Ce qui est nouveau

Un tiers des patients ont eu un bilan hormonal.
La prévalence de l’atteinte HH de la sarcoïdose était de 2,5 % dans notre série Un hypogonadisme a été dépisté chez 60 % des patients testés.
L’insuffisance corticotrope était le déficit le plus fréquent, dans un contexte de corticothérapie mais devait être confirmée par un test au Synacthène®.
Le diagnostic de diabète insipide est exceptionnellement documenté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 10

P. e524-e529 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faisabilité du dépistage ciblé VIH, VHB, VHC dans une structure de soins ambulatoires avec un système de permanence d’accès aux soins de santé intégré
  • Caroline Aparicio, Thomas Mourez, Guy Simoneau, Jean-Dominique Magnier, Bertrand Galichon, Patrick Plaisance, Jean-François Bergmann, Pierre Sellier
| Article suivant Article suivant
  • Réanimation non thérapeutique en fin de vie pour préservation des organes en vue d’un don : problèmes éthiques et légaux
  • Antoine Baumann, Xavier Ducrocq, Gérard Audibert, Henry Coudane, Paul-Michel Mertes, Frédérique Claudot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.