Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le trouble obsessionnel-compulsif, un nouveau modèle de dysfonction des noyaux gris centraux ? Apports de la stimulation cérébrale profonde - 18/09/12

Doi : 10.1016/j.neurol.2012.05.004 
W.I.A. Haynes a, , B. Millet b, L. Mallet a, c
a Team Behaviour Emotion and Basal Ganglia, centre de recherche de l’institut du cerveau et de la moelle épinière (CRICM), Inserm US975, CNRS 7225, UPMC, bâtiment ICM, 47, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
b Unité de recherche ganglions de la base et comportements 425, pôle hospitalo-universitaire de psychiatrie adulte, université Rennes 1, CHU Pontchaillou, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
c Centre d’investigation clinique, hopital Pitié-Salpêtrière, Assitance publique-Hôpitaux de Paris, batiment Paul-Castaigne, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La stimulation cérébrale profonde, technique traditionnellement utilisée pour les maladies neurologiques, s’ouvre maintenant à certaines pathologies psychiatriques. Nous nous intéresserons ici aux raisons qui ont mené à son utilisation dans le trouble obsessionnel-compulsif, une affection extrêmement invalidante touchant jusqu’à 3 % de la population. Les résultats des différentes études cliniques seront ensuite présentés. Nous tenterons enfin de fournir des éléments sur les mécanismes d’action de cette stimulation cérébrale profonde dans le cadre du trouble obsessionnel-compulsif avant d’étudier les implications que les études de physiopathologie associées pourront avoir sur notre compréhension des noyaux gris centraux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Deep brain stimulation was first developed for movement disorders but is now being offered as a therapeutic alternative in severe psychiatric disorders after the failure of conventional therapies. One of such pathologies is obsessive-compulsive disorder. This disorder which associates intrusive thoughts (obsessions) and repetitive irrepressible rituals (compulsions) is characterized by a dysfunction of a cortico-subcortical loop. After having reviewed the pathophysiological evidence to show why deep brain stimulation was an interesting path to take for severe and resistant cases of obsessive-compulsive disorder, we will present the results of the different clinical trials. Finally, we will provide possible mechanisms for the effects of deep brain stimulation in this pathology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble obsessionnel-compulsif, Stimulation cérébrale profonde, Noyaux gris centraux, Noyau subthalamique, Nucleus accumbens

Keywords : Obsessive-compulsive disorder, Deep brain stimulation, Basal ganglia, Subthalamic nucleus, Nucleus accumbens


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 8-9

P. 649-654 - août 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Émotion et noyaux gris centraux (II) : que peut-nous apprendre le modèle de la stimulation cérébrale profonde du noyau subthalamique dans la maladie de Parkinson ?
  • J. Péron, T. Dondaine
| Article suivant Article suivant
  • Stimulation magnétique transcrânienne répétée dans le traitement du trouble obsessionnel compulsif résistant
  • C. Nauczyciel, D. Drapier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.