Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une nouvelle classe thérapeutique se justifie-t-elle dans le traitement du diabète de type 2 ? - 16/02/08

Doi : AE-04-2002-63-2-C2-0003-4266-101019-ART2 

S. Halimi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Une nouvelle classe thérapeutique se justifie-t-elle dans le traitement du diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 est responsable de complications micro- et macro-angiopathiques apparaissant précocement au cours de la maladie. L'étude UKPDS a bien montré l'intérêt d'un traitement précoce et intensif de l'hyperglycémie pour réduire les complications micro-angiopathiques et, dans une moindre mesure, macro-angiopathiques.

L'étude UKPDS a également démontré les limites de la prise en charge actuelle : diagnostic tardif à un stade où de nombreuses complications sont déjà présentes, difficulté à maintenir un bon contrôle glycémique à moyen et long terme en monothérapie, nécessité d'une polythérapie intensive, effets indésirables de cette prise en charge intensive (prise de poids, hypoglycémies). Les 3 classes d'antidiabétiques oraux actuellement disponibles (insulino-sécrétagogues, metformine et inhibiteurs des a-glucosidases) ne répondent qu'imparfaitement aux besoins thérapeutiques actuels. La nouvelle classe des thiazolidinediones, agissant au niveau d'éléments clés de la physiopathologie, apparaît donc comme un apport utile au traitement du diabète de type 2. L'association en bithérapie de metformine (ou d'un sulfamide hypoglycémiant) et d'une thiazolidinedione devrait permettre un contrôle glycémique adéquat, précoce et dénué du risque hypoglycémique fréquent avec un traitement intensifié du diabète de type 2.

Abstract

Is a new therapeutic class justified in the treatment of type 2 diabetes?

Type 2 diabetes is responsible for various micro and macro-vascular complications, appearing early in the course of the disease. The UKPDS results clearly demonstrate the interest of an early and intensive treatment of hyperglycaemia to reduce theses microvascular complications and, to a lesser extent, macrovascular complications. The UKPDS also demonstrate the limits of the current management of type 2 diabetes: delayed diagnosis when several complications already exist, difficulties to maintain an adequate glucose control over the time, particularly with monotherapy, need for an intensive combination treatment policy, unwanted effects of this intensive treatment (weight gain, hypoglycaemias). The 3 classes of oral antidiabetic agents currently available (sulfonylureas and meteglinide analogues, metformin, a-glucosidase inhibitors) imperfectly cover the current therapeutic needs. Thus, the new class, the thiazolidinediones, acting on key physiopathological components, appears as a welcome addition to the treatment of type 2 diabetes. The association of metformin (or a sulfonylurea) and a thiazolidinedione should permit to obtain early a better glycaemic control without the hypoglycaemic risk associated with intensive therapy at an early stage of type 2 diabetes.


Mots clés : Diabète de type 2 , antidiabétiques oraux , metformine , thiazolidinediones.

Keywords: type 2 diabetes , oral antidiabetic agents , metformin , thiazolidinediones.


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 2-C2

P. -1--1 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction
  • P. Vague
| Article suivant Article suivant
  • L'endothélium vasculaire : un organe cible du diabètePhoto 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.