Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intensité de la dépression postnatale dans un échantillon de pères français - 28/09/12

Doi : 10.1016/j.psfr.2012.03.009 
N. Séjourné , 1 , V. Vaslot 2, M. Beaumé 2, H. Chabrol 3
Centre d’études et de recherches en psychopathologie, URI, Octogone, université de Toulouse II, 58, allées Antonio-Machado, 31058 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cette étude visait à mesurer l’incidence de la dépression postnatale chez les pères. Ainsi, 224 couples ont complété l’Edinburgh Postnatal Depression Scale (EPDS) entre le deuxième et le cinquième jour du postpartum et deux mois après l’accouchement. Les pères ont également complété le Maternal Attitude Questionnaire (MAQ) mesurant les cognitions face au rôle de père. Les résultats indiquent que 21 % des pères présentaient des symptômes de dépression intenses dans le postpartum immédiat et que 8 % d’entre eux avaient un score à l’EPDS indiquant une probable dépression postnatale deux mois après l’accouchement. Le score de dépression postnatale des pères était corrélé avec celui de la mère et avec les cognitions négatives à l’égard du rôle de père. Chez les pères, le score à l’EPDS, mesuré après l’accouchement, était un prédicteur significatif du score de dépression postnatale deux mois après l’accouchement. Un nombre non négligeable de père éprouvent des symptômes dépressifs après la naissance de leur enfant et il est important de tenir compte de leur souffrance. La relation entre les symptômes dépressifs paternels et maternels montre la nécessité de considérer conjointement le vécu des deux parents après la naissance de leur enfant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The objective of the study was to explore the effects of postnatal depression in fathers. A sample of 224 couples completed the Edinburgh Postnatal Depression Scale (EPDS), assessing postpartum depression at two to five days postpartum and again at two months postpartum. Fathers also completed the Maternal Attitude Questionnaire (MAQ), measuring father cognitions about their role. Results showed that 21% of fathers manifested postpartum blues and 8% had a score on the EPDS suggesting a potential postnatal depression. Postnatal depression for fathers was correlated with those of mothers. Paternal postnatal depression scores at two to five days were a significant predictor of postnatal depression at two months postpartum. The study demonstrates that a large number of fathers report signs of postnatal depression following childbirth. It is important to take into account paternal psychological distress following childbirth. The demonstrated relationship between paternal and maternal depressive symptoms emphasizes the need for providing assistance to both parents in the case of postpartum depressive symptoms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Père, Postpartum blues, Dépression postpartum, EPDS

Keywords : Father, Postpartum blues, Postpartum depression, EPDS


Plan


© 2012  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 3

P. 215-222 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Image du corps et grossesse : vécu subjectif de 12 femmes selon une approche mixte et exploratoire
  • E. Bourgoin, S. Callahan, N. Séjourné, A. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.