Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les lésions de la jonction myotendineuse du psoas-iliaque en traumatologie du sport - 03/10/12

Doi : 10.1016/j.jts.2012.07.002 
J. Laffond a, M. Bouvard a, , A. Lippa b, F. Tassery c, B. Roger d
a Centre de biologie et médecine du sport, hôpital de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France 
b Imagerie médicale, hôpital de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France 
c 55, rue de Saint-Quentin, 76620 Le Havre, France 
d Quatar Orthopedic and Sports Medicine Hospital, Aspetar, Doha, Qatar 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le muscle psoas en tant que fléchisseur principal de la hanche est sollicité dans de nombreux gestes sportifs. Ses lésions lors de la pratique sportive sont rarement décrites et peu reconnues. Nous rapportons dans une série rétrospective, 33 cas de sportifs présentant une lésion de la jonction myotendineuse du muscle iliopsoas à hauteur du changement de direction du muscle sur l’éminence iliopectinée. L’interrogatoire est crucial avec la mise en évidence d’une douleur antérieure de hanche de survenue brutale ou progressive. L’examen clinique doit rechercher une douleur à la flexion de la hanche contre résistance présente dans 78 % des cas et, de manière moins sensible, une douleur à l’étirement du muscle. Un bilan morphologique est indiqué avec un examen échographique très contributif dans la phase aiguë et, de manière complémentaire, une imagerie par résonance magnétique (IRM) dans le cas de lésion plus ancienne ou récidivante. En cas de doute diagnostique, cet examen permettra d’éliminer d’autres hypothèses : les lésions traumatiques tendineuses basses associées ou non à un arrachement osseux, les abcès et les hématomes du psoas plus largement connus. La prise en charge précoce privilégiera la ponction d’un hématome et le repos sélectif puis la rééducation sur quatre à six semaines. Les lésions chroniques et récidivantes pourront faire l’objet d’infiltrations. Enfin, l’analyse du geste traumatique sera à réaliser de manière spécifique dans chaque sport.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The psoas muscle, the main flexor of the hip joint, is highly solicited in sports activities. Sports injuries are however rarely encountered and described. We report a retrospective series of 33 cases of psoas musculotendinous tears at the point where the muscle changes direction over the iliopectineal eminence. History taking is essential to identify anterior hip pain with rapid or progressive onset. The physical examination searches for pain at hip flexion against resistance, observed in 78% of our cases, and a less sensitive sign, pain at muscle stretching. The morphology should be explored with ultrasound, which is highly contributive in the acute phase. MRI can provide complementary information if the injury is older or recurrent. If there is doubt about the diagnosis, the examination should be able to rule out other hypotheses: traumatic injury to the lower tendons, associated or not with bone detachment, abscess formation, or the more widely encountered psoas hematoma. Early management should focus on puncture aspiration of a hematoma associated with selective rest then rehabilitation over 4 to 6weeks. Chronic and recurrent injuries may require local injections. An analysis of the sports movement should enable a specific management for each sport.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Jonction myotendineuse, Lésions musculaires, Muscle iliopsoas, Sport

Keywords : Musculotendinous tear, Psoas muscle, Sports injuries


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 139-144 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthrose du genou et sport. Est-il honnête de parler de fatalité ?
  • J. Rodineau
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des tendinopathies latérales chroniques fissuraires du coude par injection de plasma enrichi en plaquettes autologue
  • A. Silvestre, P. Huot, M. Moinard, H. Caillez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.