Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accidents médicaux liés à l’utilisation des produits de contraste iodés en radiodiagnostic : éléments pour la détermination de la responsabilité médicale du radiologue - 05/10/12

Doi : 10.1016/j.medleg.2012.04.001 
H. Hassani a, , b, c
a Médecine nucléaire, hôpital Bichat–Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France 
b Service de radiologie, hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75935 Paris cedex 19, France 
c Université Paris VII Denis-Diderot, 5, rue Thomas-Mann, 75205 Paris cedex 13, France 

Médecine nucléaire, hôpital Bichat–Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le médecin radiologue engage sa responsabilité médicale pendant sa pratique. Au cours de la réalisation de bilans d’imageries aux rayons X (radiographies ou scanners), il est amené à utiliser des produits de contraste iodés, qui comme les autres médicaments, présentent des contre-indications et sont susceptibles de causer de nombreux effets secondaires. Certains de ces effets sont potentiellement très dangereux et peuvent entraîner un dommage pour le patient. Nous voulons ici considérer les principales complications possibles par le prisme des connaissances acquises actuelles de la spécialité et des recommandations pratiques des sociétés savantes. L’objectif est de fournir au médecin expert, amené à examiner un dossier de victime, une base permettant de reconnaître la bonne pratique de la faute médicale de la part du praticien, l’aléa thérapeutique de l’accident médical fautif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The radiologist is liable for his medical practice. In carrying out X-ray imaging procedures (X-rays or CT-scans), it is often necessary to use iodinated contrast media, which like other drugs, have contraindications and are likely to cause many side effects. Some of these effects are potentially very dangerous and can cause harm to the patient. We want here to consider the main possible complications through the prism of current knowledge of the specialty and practical recommendations of learned societies. The aim is to provide the medical expert, whom has to examine a victim file, with a basis for recognizing the good practice from the medical malpractice on the part of the practitioner, the therapeutic risk from the medical fault.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Produits de contraste, Radiologie, Accident médical, Faute médicale, Aléa thérapeutique, Dommage corporel

Keywords : Iodinated contrast agent, Radiology, Medical fault, Therapeutic risk, Bodily damage


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 3

P. 103-114 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment améliorer les connaissances des praticiens de demain au sujet de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie ? Enquête auprès de 20 internes
  • J. Hiquet, B. Paternostre, S. Gromb
| Article suivant Article suivant
  • Asthma-related sudden death: Clinicopathological features in 14 cases
  • P. Charlier, A.L. Naneix, L. Brun, J.C. Alvarez, G. Lorin de la Grandmaison

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.