Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment améliorer les connaissances des praticiens de demain au sujet de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie ? Enquête auprès de 20 internes - 05/10/12

Doi : 10.1016/j.medleg.2012.03.003 
J. Hiquet a, , B. Paternostre b, S. Gromb a
a Laboratoire de médecine légale éthique et droit médical, site Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Service d’accompagnement et de soins palliatifs, hôpital Saint-André, CHU de Bordeaux, 1, rue Jean-Burguet, 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite loi Leonetti, inscrit dans un cadre législatif les droits et les devoirs des patients et des médecins qui en ont la charge en précisant le statut et les rôles de la personne de confiance, des directives anticipées, le refus de l’obstination déraisonnable, le principe de collégialité décisionnelle ainsi que l’utilisation des thérapeutiques de soulagement pouvant, dans certains cas, raccourcir le temps de vie. Elle définit également la démarche décisionnelle à suivre selon l’état de conscience clinique du patient. Nous nous sommes interrogés sur les connaissances des internes au sujet de cette loi. À partir de 20 entretiens semi-dirigés, menés auprès d’internes de spécialités différentes des facultés de Bordeaux et Poitiers, les connaissances déclaratives, procédurales et conditionnelles relatives à cette loi ont été étudiées. Il apparaît que ces connaissances sont insuffisantes et que les internes souhaitent une formation davantage, basée sur un apprentissage pratique des soins palliatifs. L’interprétation des résultats, dans le domaine pédagogique, permet de comprendre la nécessité d’une bonne articulation de l’apprentissage des connaissances déclaratives, procédurales et conditionnelles, permettant ainsi à l’étudiant d’acquérir les principes théoriques de base de la pratique palliative ainsi que les compétences nécessaires au lit du malade, de comprendre que l’enseignement doit enchâsser la théorie et la pratique par le biais de stages hospitaliers, mais également de lectures pluri-professionnelles de la loi du 22 avril 2005. À partir des résultats et de leur analyse, des préconisations sont proposées. Elles comprennent des modalités d’apprentissage des soins palliatifs dans le cursus universitaire avec une formation pratique associant stages hospitaliers avec compagnonnage et travaux de réflexions en groupes, un enseignement intégrant les principales questions éthiques qui sous-tendent les pratiques palliatives et enfin, l’utilisation par les internes de deux brochures destinées à leur donner des repères dans les démarches décisionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The law of April 22nd, 2005 relative to the rights of the patients and at the end of life, said “law Leonetti”, registered in a legal framework the rights and the duties of the patients and the doctors who have responsibility by specifying the status and the roles of the reliable person, the early directives, the refusal of the unreasonable stubbornness, the principle of decision-making corporatism as well as the use of the therapeutic, in certain cases, to shorten the time of life. It also defines the decision-making approach to be followed according to the clinical state of consciousness of the patient. We wondered about the knowledge of the students about this law. From 20 half-managed interviews led by students of different specialities from universities of Bordeaux and Poitiers, the declarative, procedural and conditional knowledge relative to this law were studied. It seems that these knowledge are insufficient and that the students wish a training, more based on a practical learning of the palliative care. The interpretation of the results, in the educational domain, allows to understand the necessity of a good joint of the learning of the declarative, procedural and conditional knowledge, so allowing the student to acquire the theoretical basic principles of the palliative practice as well as the skills necessary for the bed of the patient; to understand that the teaching has to set the theory and the practice by means of hospitable training courses, but also of pluri-professional readings of the law of April 22nd, 2005. From the results and their analysis, recommendations are proposed. They include methods of learning of the palliative care in the university program with a practical training, associating hospitable training courses with trade guilds and works of reflections in groups, a teaching integrating the main ethical questions which underlie the palliative practices and finally, the use by the students of two brochures intended to give them marks in the decision-making initiatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Loi du 22 avril 2005, Connaissances déclaratives, Procédurales et conditionnelles, Internes en médecine, Pédagogie, Éthique

Keywords : Law dated April 22nd 2005, Declarative, Procedural and conditional knowledges, Future physicians, Pedagogy, Ethic


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 3

P. 95-102 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La médecine légale chez les Helvètes
  • P. Mangin
| Article suivant Article suivant
  • Accidents médicaux liés à l’utilisation des produits de contraste iodés en radiodiagnostic : éléments pour la détermination de la responsabilité médicale du radiologue
  • H. Hassani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.