Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Faut-il démédicaliser la prévention de l'obésité ? - 16/02/08

Doi : AE-11-2003-64-5-C2-0003-4266-101019-ART8 

O. Ziegler [1],

A. Basdevant [2],

M. Bernard-Harlaut [3],

J.-P. Poulain [4],

C. Ricour [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Faut-il démédicaliser la prévention de l'obésité ?

L'obésité est en augmentation constante, en particulier chez l'enfant et l'adolescent. Sa prévention est donc justifiée et relève d'une politique de santé publique. La prévention primaire ne doit pas s'adresser à l'obésité proprement dite, mais doit s'intégrer dans une politique globale de santé publique, visant à l'amélioration de l'état nutritionnel de la population, à la réduction du risque de maladies chroniques et à l'amélioration de la qualité de vie de la population générale. Elle doit se faire à tous les niveaux de la société et s'appuyer sur les structures loco-régionales institutionnelles et associatives, mais elle doit être particulièrement centrée vers les sujets jeunes et leur entourage, en particulier dans les milieux défavorisés. La prévention secondaire est plus particulièrement ciblée sur les enfants à risque élevé d'obésité et/ou ceux qui ont d'éventuels facteurs de risque associés. La place du corps médical est particulièrement importante dans ce dernier cas, afin de dépister et prendre en charge ces enfants et adolescents à risque. Les différents points de vue d'un pédiatre (C. R.), d'un spécialiste en nutrition humaine (A. B.), d'un sociologue (J.-P. P.) et d'un représentant des associations de consommateurs (M. B.-H.) sont présentés dans cette revue.

Abstract

Should the prevention of obesity be demedicalised?

Obesity prevalence is rapidly growing, particularly in children and young adolescents. It is proved to be important to prevent it within a public health strategy. Primary prevention of obesity should not be focused on obesity itself, but should be part of a global public health national policy, targeted to improve the nutritional status of the community, to reduce the risk for chronic diseases, to improve the health status and the quality of life of the general population. This overall prevention programme should be conducted on a large scale, at all level of the country infrastructure and sectors of society, and should acquired a strong local and regional support from communities, consumers and government, but it has also to be particularly focused on young subjects (and their family and school workers), especially in groups with low socio-economic status. Secondary prevention should be particularly focused on children with a high-risk for obesity and/or those with potential associated risk factors. Medical involvement is of a particular importance in this secondary prevention, to identify and to manage these at-risk children and young adolescents. The various approaches from a paediatrician, a physician specialised in human nutrition, a sociologist and a consumer representative are presented in this review.


Mots clés : Obésité , obésité de l'enfant , prévention primaire , prévention secondaire , santé publique

Keywords: Obesity , childhood obesity , primary prevention , secondary prevention , public health.


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5-C2

P. -1--1 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Obésité et inflammation : les adipocytokines
  • H. Vidal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.