Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’une rééducation précoce pour les patients neurologiques - 11/10/12

Early rehabilitation for neurologic patients

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.08.005 
L. Oujamaa a, A. Marquer a, G. Francony b, P. Davoine a, A. Chrispin a, J.-F. Payen b, D. Pérennou a,
a Équipe santé, plasticité, motricité, clinique MPR-CHU, laboratoire TIMC-IMAG CNRS 5525, université Joseph-Fourier, Grenoble 1, Grenoble, France 
b Pôle anesthésie-réanimation, hôpital Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex, France 

Auteur correspondant. Institut de rééducation, CHU Grenoble, avenue de Kimberley, BP 338, 38434 Echirolles cedex, France.

Résumé

L’effet bénéfique de la rééducation après une neurolésion grave est bien établi et la tendance actuelle est de débuter la rééducation de plus en plus précocement. L’objet de cette revue est d’étudier la faisabilité et l’intérêt d’une rééducation très précoce, débutée chez des patients encore en réanimation ou dans des services de soins de rééducation post-réanimation (SRPR). Une évaluation précise des déficits et incapacités est un préalable indispensable : multidisciplinaire et utilisant des outils validés et simples. Elle permet de définir les objectifs de rééducation. Les axes thérapeutiques essentiels sont la prévention des complications de décubitus et la rééducation de la communication, de la cognition, de la déglutition et de la motricité. Une rééducation active très précoce semble améliorer le pronostic fonctionnel à moyen terme. L’information et le soutien psychologique auprès des patients et de leurs familles font partie du programme de soins, de même que l’orientation du patient dans la filière de soins de suite et réadaptation la plus adaptée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Rehabilitation improves the functional prognosis of patients after a neurologic lesion, and tendency is to begin rehabilitation as soon as possible. This review focuses on the interest and the feasibility of very early rehabilitation, initiated from critical care units. It is necessary to precisely assess patients’ impairments and disabilities in order to define rehabilitation objectives. Valid and simple tools must support this evaluation. Rehabilitation will be directed to preventing decubitus complications and active rehabilitation. The sooner rehabilitation is started; the better functional prognosis seems to be.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Réadaptation précoce, Réanimation, Maladie critique, Ventilation mécanique, Thromboprophylaxie, Faiblesse, Dysphagie, Détresse respiratoire, Ulcère de pression, Ossification hétérotopique, Amplitude des mouvements passifs, Traumatisme crânien grave, Anoxie cérébrale, Traumatisme médullaire, Accident vasculaire cérébral, Syndrome de Guillain-Barré, Neuromyopathie, Handicap, Incapacité

Keywords : Early rehabilitation, Critical care, Critical illness, Mechanical ventilation, Thromboprophylaxis, Weakness, Dysphagia, Respiratory failure, Pressure ulcer, Heterotopic ossification, Passive range of motion, Traumatic brain injury, Anoxic brain injury, Spinal cord injury, Stroke, Guillain-Barre syndrome, Neuromyopathy, Impairment, Disability


Plan


 Club de l’Association de neuroanesthésie-réanimation de langue française, Congrès 2010.
 Ce texte est publié sous la seule responsabilité de l’Association de neuroanesthésie-réanimation de langue française et du coordinateur. Le bureau éditorial des Annales françaises d’anesthésie et de réanimation n’est pas intervenu dans l’évaluation et la validation de son contenu.


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. e253-e263 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Controverses en neuroanesthésie–réanimation : les positions en neurochirurgie
  • V. Susset, P. Gromollard, J. Ripart, S. Molliex
| Article suivant Article suivant
  • Ventilation de sauvetage d’un asthme aigu grave sous sévoflurane et adjonction d’hélium à basse pression sur un respirateur d’anesthésie
  • D. Plancade, J.-C. Favier, J. Nadaud, C. Landy, E. Schaeffer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.