Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hépatites aiguës virales non alphabétiques - 17/10/12

[7-015-B-59]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(12)59748-2 
A. Ducancelle a : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, E. Pichard b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, F. Lunel-Fabiani a : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Institut de biologie en santé, Laboratoire de virologie, CHU d'Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 
b Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU d'Angers, 5 bis, allée du Pont, 49933 Angers cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Des virus « non alphabétiques » (non A, B, C, Delta ou E) peuvent être responsables d'hépatites de gravité variable selon le terrain. Habituellement peu hépatotropes, ils sont la cause d'hépatites asymptomatiques et bénignes chez l'enfant et l'adulte sain. Certains virus entraînent une maladie associant toujours une atteinte hépatique (Epstein-Barr virus, virus de la fièvre jaune, virus Ebola, Marburg, virus de la fièvre de Lassa et de la fièvre de la vallée du Rift). D'autres virus sont responsables d'une atteinte hépatique quand ils sont transmis pendant la grossesse ou à la naissance et entraînent rarement des atteintes hépatiques lorsqu'ils sont acquis à l'âge adulte sauf en cas d'immunodépression (herpes simplex virus, cytomégalovirus humain ou virus de la rubéole). D'autres virus peuvent être à l'origine de cytolyse modérée dans de rares cas (adénovirus, virus de la grippe, entérovirus, virus de la rougeole et des oreillons). L'âge, la présence de maladie associée, l'état immunitaire de l'hôte et la grossesse déterminent les caractéristiques de l'infection qui vont de l'hépatite infraclinique à l'hépatite fulminante. L'augmentation du nombre des transplantations et la fréquence des états d'immunodépression acquis ou induits par des thérapeutiques immunosuppressives expliquent le regain d'intérêt pour les hépatites virales non alphabétiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hépatite, Epstein-Barr Virus, Cytomégalovirus humain, Herpes simplex virus, Arboviroses


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hépatite virale E
  • J.-M. Péron, J.-M. Mansuy
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des insuffisances hépatiques aiguës
  • F. Durand, C. Francoz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.