Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

De l’accompagnement des mourants à la médecine palliative en passant par les soins palliatifs - 18/10/12

Doi : 10.1016/j.medpal.2012.09.004 
Véronique Blanchet a, , 1, 2 , Marcel-Louis Viallard b, c, 3
a Équipe mobile douleur soins palliatifs, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b EMASP pédiatrique et adulte, hôpital Necker–Enfants-Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
c Laboratoire d’éthique médicale, EA 4569, Paris-Descartes Sorbonne Paris-Cité, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Passer du concept de « l’accompagnement des mourants » à celui de « soins palliatifs » puis à celui de « médecine palliative » est significatif d’une évolution de la manière de penser la fin de la vie et la mort dans notre société. La confrontation à la mort éveille en nous trois représentations : la mort de l’autre, la mort de moi et la mort de toi. L’existence même des structures de soins palliatifs est un rappel de ce « nous mourrons tous ». Ce rappel des limites et de l’incertitude n’est pas facile à reconnaître pour une médecine qui se voudrait toute puissante et efficace. Cela crée des résistances. Les soins palliatifs peuvent être considérés comme « une manière de contester l’ordre établi et de proposer des actions alternatives ou des conceptions nouvelles répondant à des objectifs non remplis ». L’apport de la médecine palliative serait de concilier la rigueur scientifique du raisonnement, le recours aux possibilités techniques disponibles de la médecine moderne, et le souci du sujet. La terminologie « médecine palliative » est une représentation plus large, plus noble, plus académique que celle de « soins palliatifs » qui appelle une formation technique et aux valeurs de la médecine de tous les professionnels de santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

To change from the concept of “accompaniment of dying patients” to the concept of “palliative care”, then to that of “palliative medicine” is significant of an evolution in the way of thinking the end of life and death in our society. Confrontation with death brings on in us three representations: the death of the other, the death of me and the death of you. The very existence of palliative care structures is a reminder that “we all will die”. This reminder of limits and uncertainty is not easy to recognize for a medicine that would like all powerful and effective. This creates resistances. Palliative care can be considered as “a way of challenging the established order and of proposing alternative actions or new conceptions fulfilling objectives not met. The contribution of palliative medicine would be to reconcile scientific rigor of reasoning, the use of available technical possibilities of modern medicine, and the concern of the human being. The terminology “palliative medicine” is a larger representation, more noble, more academic than “palliative care” that requires a technical training and a specific teaching about the values of medicine for all health professionals.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accompagnement des mourants, Médecine palliative, Soins palliatifs, Concept, Fin de vie

Keywords : Dying patients accompaniment, Palliative medicine, Palliative care, Concept, End of life


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 5

P. 266-270 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le futur de la médecine palliative tendu entre Hippocrate et Esculape
  • Patrick Vinay
| Article suivant Article suivant
  • Être psy en soins palliatifs dans 10 ans ?
  • Nicolas Bendrihen, Antoine Bioy, Sarah Dauchy, Caroline Doucet, Danièle Leboul, Marielle Le Floc’h

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.