Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of IVF outcomes using conventional insemination and ICSI in ovarian cycles in which only one or two oocytes are obtained - 20/10/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.06.004 
C. Fang , J. Tang, R. Huang, L.L. Li, M.F. Zhang, X.Y. Liang
Reproductive Medical Center, the Sixth Affiliated Hospital, Sun-Yat-Sen University, 17, Shou-Gou-Ling Road, Guangzhou 510000, China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Objective

Compare outcomes of patients in whom only one or two oocytes were retrieved who underwent conventional in vitro fertilization (IVF) and intracytoplasmic sperm injection (ICSI).

Materials and methods

Patients who received IVF and only one to two oocytes were obtained on the day of oocyte retrieval. Fertilization rate, good-quality embryo rate, pregnancy Demographic data and clinical characteristics were recorded and analyzed.

Results

Of 194 patients, 118 received conventional IVF and 76 ICSI. There were no significant differences in age (mean age, 36 years in both groups), infertility parameters, and number of oocytes retrieved between the groups. ICSI patients had a higher fertilization rate (82.7% vs. 67.0%) and 2PN fertilization rate (78.8% vs. 59.7%); however, no difference in good-quality embryo rate or PR was noted. For women less than 35 years of age, there was no significant difference in these outcome parameters between the groups. For patients greater or equal to 35 years of age ICSI was associated with a higher fertilization rate (83.1% vs. 62.4%) and 2PN fertilization rate (80.3% vs. 55.0%); however, there was no difference in PR.

Conclusions

ICSI did not improve the good-quality embryo rate or clinical PR rate compared to conventional IVF using semen with normal parameters in women with poor ovarian reserve.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Comparer les résultats des patientes dont seulement une ou deux ovocytes récupérées qui ont subi la fécondation in vitro (FIV) et micro-injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).

Patientes et méthodes

Les patientes qui ont reçu FIV et seulement un à deux ovocytes ont été obtenues. Le taux de fécondation, le taux de bonne qualité d’embryon, le taux global de grossesses, et les démographiques et les caractéristiques cliniques ont été enregistrés et analysés.

Résultats

De 194 patientes, 118 ont reçu IVF conventionnel et 76 ont reçu ICSI. Il n’y avait pas de différences significatives dans l’âge (âge moyen, 36ans dans les deux groupes), les paramètres de stérilité et le nombre d’oocytes à rapporter entre les groupes. Les patientes d’ICSI ont eu un plus haut taux de fertilisation (82,7 % vs 67,0 %) et 2PN taux de fertilisation (78,8 % vs 59,7 %) ; toutefois, aucune différence dans le taux d’embryon de bonne-qualité ou RP a été notée. Pour les femmes moins de 35ans, il n’y avait pas de différence significative dans ces paramètres d’issue entre les groupes. Pour les femmes 35ans, ICSI majeur a été associé avec un plus haut taux de fertilisation (83,1 % vs 62,4 %) et 2PN taux de fertilisation (80,3 % vs. 55,0 %). Il n’y avait pas de différence dans RP.

Conclusion

ICSI n’a pas amélioré le taux d’embryon de bonne-qualité ou RP cliniques évaluent en comparaison du sperme d’utilisation d’IVF conventionnel avec les paramètres normaux dans les femmes avec une pauvre réserve ovarienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : IVF, ICSI, Poor ovarian response, Fertilization rate, Good-quality embryo rate, Pregnancy rate, Single oocyte retrieval

Mots clés : Fécondation in vitro (FIV), Micro-injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), Mauvaise réponse ovarienne, La fécondation est le taux et de bonne qualité embryon taux, Taux de grossesse, Seul ovocytes


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 7

P. 650-656 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Utilisation de l’urapidil injectable dans l’hypertension gravidique et la prééclampsie
  • G. Carles, J. Helou, F. Dallah, N. Ibrahim, N. Alassas, M. Youssef
| Article suivant Article suivant
  • Identification des freins à la prescription du test de dépistage de l’infection au VIH par les sages-femmes et médecins en Guadeloupe
  • L. Beyssac, P. Kadhel, M.-T. Goerger-Sow, E. Janky

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.