Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insuffisance rénale et métabolisme du calcium et du phosphate - 25/10/12

Doi : 10.1016/j.monrhu.2012.07.008 
Marie-Hélène Lafage-Proust
Inserm U1059, université de Lyon, CHU, 42055, Saint-Étienne cedex 2, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’insuffisance rénale chronique induit une hyperparathyroïdie secondaire. Elle résulte de l’action combinée de la rétention de phosphate qui induit une augmentation des concentrations sériques de fibroblast growth factor-23 (FGF-23) et favorise la diminution de la synthèse de calcitriol par le rein, et de l’hypocalcémie relative qui agit sur des récepteurs sensibles au calcium des cellules parathyroïdiennes. Ces anomalies, qui doivent être régulièrement suivies selon des modalités de plus en plus précises, ont pour conséquences la survenue des calcifications vasculaires et de fractures qui grèvent le pronostic vital et fonctionnel des patients urémiques. Les interventions visant à éviter l’ascension de la parathormone (PTH) sérique devraient être précoces. Celles modulant le FGF-23 sont à l’étude.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Chronic kidney disease (CKD) induces secondary hyperparathyroidism. It results from the combined action of both phosphate retention (which increases serum Fibroblast Growth Factor-23 [FGF-23] concentration and promotes the decrease in calcitriol renal synthesis) and relative hypocalcaemia, which acts on calcium sensing receptor of the parathyroid glands. Vascular calcifications and fractures are both clinical consequences of these disorders, which must be regularly monitored according to more and more defined recommendations. These complications worsen the burden of CKD in terms of morbidity and mortality of uremic patients. Interventions aiming at controlling the increase in parathormone (PTH) should occur early and those targeting FGF-23 are still ungoing.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperparathyroïdie secondaire, Hyperphosphatémie, Hypercalcémie, Ostéodystrophie rénale, Calcifications vasculaires

Keywords : Secondary hyperparathyroidism, Hyperphosphatemia, Hypercalcemia, Renal osteodystrophy, Vascular calcifications


Plan


© 2012  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 4

P. 258-261 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diabètes phosphatés
  • Véronique Breuil, Liana Euller-Ziegler
| Article suivant Article suivant
  • Maladies génétiques avec troubles du métabolisme phosphocalcique
  • Christian Marcelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.