Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteinte oculaire au cours de la périartérite noueuse. Deux observations - 25/10/12

Ocular involvement in polyarteritis nodosa: Two cases

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.12.008 
A. Abouzahir a, , Y. Bennouk b, M. El Qatni a, N. El Omri a, S. Hammi a, M. Badaoui a, F. Mekouar a, J. Fatihi a, Y. Sekkach a, T. Amezyane a, D. Ghafir a, H. Echachoui a
a Service de médecine interne B, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, 10000 Riad, Rabat, Maroc 
b Service d’ophtalmologie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, 10000 Riad, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La périartérite noueuse (PAN) est une vascularite systémique à manifestations cliniques polymorphes. L’atteinte oculaire est rare, nous en rapportons deux cas.

Observations

Le premier cas concerne un patient de 56ans, présentant une PAN, traitée par corticoïdes. Un an et demi après, à l’occasion d’une poussée de la maladie avec baisse de l’acuité visuelle, l’examen ophtalmologique objectivait un décollement localisé de l’épithélium pigmentaire de l’œil droit. L’évolution était favorable sous corticoïdes en bolus relayés par azathioprine. Le second cas était un patient de 41ans présentant une PAN avec baisse de l’acuité visuelle. L’examen ophtalmologique montrait une occlusion de la branche veineuse temporale inférieure de l’œil droit et des décollements séreux rétiniens de l’œil gauche. L’évolution était favorable sous bolus de cyclophosphamide relayés par azathioprine.

Discussion

L’incidence de l’atteinte oculaire au cours de la PAN varie de 10 à 20 %. Elle est le plus souvent liée à la vascularite des artères choroïdiennes et rétiniennes. L’angiographie à la fluorescéine est l’examen clé, l’ischémie choriocapillaire aiguë multifocale est très évocatrice. Les immunosuppresseurs sont efficaces et doivent être réservés aux formes graves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Polyarteritis nodosa (PAN) is a systemic vasculitis with polymorphic manifestations. Ocular involvement is rare; we report two such cases.

Cases

The first case was a 56-year-old man with PAN treated with corticosteroids. A year and a half later, during a disease outbreak associated with decreased visual acuity, ocular examination objectified a localized pigment epithelial detachment in the right eye. The outcome was favorable with corticoid bolus followed by azathioprine. The second case was a 41-year-old man presenting with PAN and decreased visual acuity. Ophthalmologic examination showed inferotemporal branch vein occlusion in the right eye with serous retinal detachments in the left eye. The outcome was favorable with intravenous cyclophosphamide followed by azathioprine.

Discussion

The incidence of ocular involvement in PAN varies from 10 to 20%. It is most often associated with vasculitis of retinal and choroidal arteries. Fluorescein angiography is the gold standard of diagnosis. Multifocal acute ischemia of the choriocapillaris is very pathognomonic. Immunosuppressant drugs are effective and should be reserved for severe forms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Périartérite noueuse, Choroïdite multifocale, Décollement de rétine

Keywords : Polyarteritis nodosa, Multifocal choroiditis, Retinal detachment


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’ophtalmologie, www.e-jfo.fr/, sous la rubrique « Cas clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 9

P. 724.e1-724.e5 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traumatisme balistique occasionnant une fistule carotido-caverneuse
  • A. Aissa, A. Arous, R. Alouini, J. Taktak, M. Allani
| Article suivant Article suivant
  • Kératites interstitielles : mise au point
  • A.-S. Gauthier, B. Delbosc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.