S'abonner

Place des glitazones dans de futures recommandations cliniques - 16/02/08

Doi : AE-04-2005-66-2-C2-0003-4266-101019-200503917 

S. Halimi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Place des glitazones dans de futures recommandations cliniques

Les recommandations de l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) et définissant les règles du traitement médicamenteux du diabète de type 2 ont été publiées en 1999. Ces recommandations, tout comme celles de l’ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Évaluation en Santé) indiquent que l’objectif optimal de (bon) contrôle glycémique est un taux d’HbA1c ≤ 6,5 %. Ces recommandations proposent deux arbres décisionnels selon l’indice de masse corporelle (≪ 28 kg/m2 ou > 28 kg/m2). Depuis la publication de ces recommandations, nos connaissances quant à la physiopathologie du diabète et à l’évolution de l’insulinorésistance vers le diabète de type 2, sur la détérioration progressive de la fonction β-cellulaire pancréatique, et sur les liens étroits entre insulinorésistance, diabète de type 2 et atteintes cardio-vasculaires, se sont élargies et affinées. Par ailleurs, de nouvelles approches se sont développées, en particulier la place du syndrome métabolique et le rôle aggravant de la graisse viscérale, alors que des études d’intervention (DPP, STOP-NIDDM), ont montré la possibilité de retarder et/ou prévenir l’apparition du diabète de type 2. Enfin, de nouvelles classes d’antidiabétiques oraux (glinides et glitazones), tout comme la disponibilité d’analogues de l’insuline d’action prolongée, amènent à réactualiser ces recommandations. Cet article présente et discute l’ensemble de ces points, et les questions qu’ils amènent à se poser dans l’optique de recommandations réactualisées pour le traitement médicamenteux du diabète de type 2.

Abstract

Coming clinical recommendations: where the glitazones will fit in?

Ann. Endocrinol., 2005 ; 66, 2, Cahier 2: 1S45-1S70

The recommendations for antidiabetic treatment in type 2 diabetes were published by AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) in 1999. These recommendations, as well as those published by ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Évaluation en Santé), indicate an optimal objective for (“good”) glycemic control to be an HbA1c level ≤ 6,5%. These recommandations include two decision trees, according to body mass index (≪ 28 kg/m2 or > 28 kg/m2). Since their publications, our knowledge on diabetes pathophysiology and evolution from insulin resistance to type 2 diabetes, on the progressive decline of pancreatic β-cell function, and on the close relationships between insulin resistance, type 2 diabetes and cardiovascular diseases, have increased and became more precise. Moreover, new approaches emerged, particularly the importance of the metabolic syndrome and the unfavorable role of visceral fat, when intervention studies (DPP, STOP-NIDDM) demonstrate the possibility to delay and/or to prevent type 2 diabetes. Finally, new oral antidiabetic agents (meteglinides and thiazolidinediones), as well as availability of long-acting insulin analogues, lead to the necessity to update current recommendations. This review, presents and discuss these various points, and the questions they generate, which have to be answer to update the therapeutic recommendations for type 2 diabetes.


Mots clés : antidiabétiques oraux , diabète de type 2 , recommandations cliniques , thiazolidinediones

Keywords: clinical recommendations , oral antidiabetic drugs , thiazolidinediones , type 2 diabetes


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 2-C2

P. -1--1 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Données cliniques nouvelles sur les glitazones
  • B. Guerci
| Article suivant Article suivant
  • La stéatohépatite non alcoolique
  • V. Ratziu, M. Tahiri, L. Bonyhay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.