Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurotisation du nerf du chef long du muscle triceps sur le nerf axillaire, dans les paralysies isolées du deltoïde - 31/10/12

Doi : 10.1016/j.main.2012.08.007 
P. Teissier , C. Lazerges, O. Marès, C. Bosch, M. Chammas
Service d’orthopédie 2, hôpital Lapeyronie, université Montpellier 1 UM1, Montpellier CHRU, 371, avenue du Doyen-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La neurotisation du nerf du chef long du muscle triceps brachial sur le nerf axillaire est apparue dans l’arsenal thérapeutique des paralysies deltoïdiennes isolées. Nous rapportons notre expérience dans le cas de névrome non dissécable du nerf axillaire à sa naissance du tronc postérieur.

Méthodes

Huit patients d’âge moyen 28ans (15–38) ont été inclus dans une étude rétrospective, mono-opérateur. Un bilan clinique avec testing analytique musculaire du deltoïde (BMRC), douleurs (EVA) et un bilan fonctionnel ont été effectués. Le recul minimum était de 24mois.

Résultats

Le délai préopératoire était de 10,8mois. Dans sept cas, la récupération était cotée M4 sur le deltoïde postérieur, M3 sur le deltoïde moyen, M2 sur le deltoïde antérieur. L’épaule était stable, forte et indolore (EVA=2). On retrouvait un effet de cocontraction. Aucune morbidité n’a été retrouvée sur le site donneur. Le dernier cas était un échec.

Discussion

En l’absence de récupération spontanée, le traitement chirurgical des paralysies deltoïdiennes permet de restaurer une épaule stable et forte, prévenant la surcharge de la coiffe des rotateurs. Ce transfert nerveux, initialement utilisé dans la chirurgie du plexus, permet d’atteindre des résultats comparables à ceux des greffes qui restent le traitement de référence, en évitant l’abord du plexus. L’inconvénient est la persistance d’un effet de cocontraction et d’un phénomène d’épuisement.

Conclusion

La neurotisation du nerf du chef long du muscle triceps brachial sur le nerf axillaire est une technique de choix pour la réanimation du deltoïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim

Nerve transfer of the nerve branch to long head of triceps onto the axillary nerve has joined the therapeutic armamentarium for isolated deltoid paralysis cases. We report our experience in the case of a non-excisable neuroma of the axillary nerve at its origin from the posterior cord.

Methods

Eight patients of average age 28 (15–38) were included in a retrospective study with one operating surgeon. Clinical assessment included analytical testing of the deltoid muscle, pain score (VAS) and a functional assessment. Minimum follow-up was 24months.

Results

Preoperative delay was 10.8months. In seven cases, recovery was M4 for the posterior deltoid, M3 for the middle deltoid and M2 for the anterior deltoid. The elbow was stable, strong and painless (VAS=2). Cocontraction was found. No morbidity was found at the donor site. The last case was a failure.

Discussion

In absence of spontaneous recovery, the surgical treatment of deltoid palsy restores a stable strong shoulder and prevents overloading of the rotator cuff. This nerve transfer initially used in brachial plexus surgery gives results comparable to those using grafts, which is the standard treatment of reference avoiding approach of the plexus. The inconvenience is the persistence of cocontractions and a fatigue phenomenon.

Conclusion

The nerve transfer of the nerve to the long head of triceps to the axillary nerve is the technique of choice for re-innervation of the deltoid.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Paralysie deltoïde, Neurotisation, Triceps, Nerf axillaire

Keywords : Deltoid palsy, Nerve transfer, Triceps, Axillary nerve


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 5

P. 239-243 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lesions of the scapholunate ligament associated with minimally displaced or non-displaced fractures of the scaphoid waist. Which incidence?
  • L. Thomsen, M.O. Falcone
| Article suivant Article suivant
  • Formes déficitaires de syndrome de la traversée thoraco-brachiale. Étude rétrospective de 30 cas consécutifs
  • F.-L. Marty, P. Corcia, J. Alexandre, J. Laulan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.