Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La tuberculose hypophysaire : à propos d’un cas - 16/02/08

Doi : AE-09-2005-66-4-0003-4266-101019-200505015 

L. Trabelsi [1],

N. Majdoub-Rekik [1],

H. Bouaziz [1],

M. Mnif-Feki [1],

B. Hammemi [2],

I. Maaloul [2],

M. Ben Jmaa [2],

M. Abid [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

À travers une observation de tuberculose sellaire et suprasellaire révélée par un diabète insipide central, les auteurs rappellent la rareté de la tuberculose de cette région, sa physiopathologie, son expression clinique, hormonale et radiologique ainsi que son traitement et son évolution.

Il s’agit d’une femme âgée de 42 ans, hospitalisée pour un syndrome polyuropolydipsique d’installation brutale associé à une aménorrhée secondaire et à une galactorrhée.

Les explorations hormonales ont conclu à un diabète insipide central associé à une hyperprolactinémie et à une insuffisance corticotrope.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) hypophysaire a montré un épaississement nodulaire de la tige pituitaire associée à une glande hypophysaire augmentée de volume et à une extinction de l’hypersignal de la post hypophyse en T1.

L’enquête étiologique a permis d’éliminer la sarcoïdose, l’histiocytose X, l’hypophysite lymphocytaire et la métastase hypophysaire. Le diagnostic retenu était celui d’une tuberculose hypophysaire. Celle-ci était évoquée devant des antécédents d’érythème noueux, une intradermoréaction à la tuberculine fortement positive, la présence de bacille de Koch (BK) dans le liquide bronchique après culture.

La patiente a été mise sous quadrithérapie antituberculeuse pendant 2 mois puis sous bithérapie pendant 16 mois. Ce traitement était associé à l’hormonothérapie substitutive des déficits en ADH et en cortisol ainsi qu’à la bromocriptine.

Sous traitement, l’évolution était marquée par l’amélioration de l’état général, la prise de poids, la disparition des céphalées, du syndrome PUPD et de la galactorrhée, avec normalisation de la prolactinémie.

L’IRM hypophysaire de contrôle faite après 8 mois de traitement antituberculeux, a montré une disparition de l’épaississement de la tige pituitaire et une hypophyse d’aspect normal.

L’atteinte tuberculeuse isolée de la région sellaire est rare. Elle fait suite à un envahissement méningé dans la quasi-totalité des cas. Le diagnostic positif reste difficile en l’absence d’autres localisations mais impératif vue la possibilité de guérison par un traitement médical précoce et bien conduit.

Abstract

Through a case of sellar and suprasellar tuberculoma which presented with central diabetes insipidus, the authors report the frequency of pituitary tuberculoma, its physiopathology, clinical presentation hormonal and radiological findings thus management and evolution.

A 42 years old woman, with a history of erythema nodosum, presented with polyuria polydipsia (PUPD), amenorrhea and galactorrhea.

Endocrine investigations showed central diabetes insipidus, elevated serum prolactin levels and cortisol failure.

Magnetic resonance imagining scans (MRI) revealed a nodular thickening of the pituitary enlargement and loss of posterior pituitary hypointensity signal.

Etiologic inquiry has removed the diagnosis of sarcoidosis, Langerhan’s histosis, autoimmune hypophysitis and sellar metastasis. The history of erythema nodosum, the positivity of tuberculin skin test and the presence of koch bacillus in the bronchial fluid after culture led to a diagnosis of tuberculosis.

Treatment was started with four drug antitubercular chemotherapy regimen for 2 months, and tow drug antitubercular chemotherapy regimen for 16 months.

This treatment is associated with hydrocortisone, desmopressin nasal spray and bromocriptine.

Under treatment, there was an improvement in clinical condition, disapearence of headache, PUPD and galactorrhea thus normalization of prolactin.

A follow-up MRI, 8 months later, showed that pituitary lesion has been completely removed, suggesting our clinical and biology presumption.

Pituitary tuberculosis is rare, however, when encountered, they may present a diagnostic difficulty.

Accurate diagnosis and management is important because pituitary tuberculoma is curable.


Mots clés : Tuberculose hypophysaire , diabète insipide central , épaississement de la tige pituitaire , traitement anti-tuberculeux

Keywords: Sellar tuberculoma , central diabetes insipidus , thick pituitary stalk , antitubercular chemotherapy


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 4

P. 340-346 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude du contenu en ADN nucléaire dans les nodules thyroïdiens
  • N. Missaoui, S. Hmissa, M. Mokni, A. Trabelsi, M. Trimech, I. Lagueb, MT. Yacoubi, B. Sriha, S. Korbi
| Article suivant Article suivant
  • Le diabète de la mucoviscidose chez l’adulte
  • M.-C. Vantyghem, R. Moussaïd-Guennoun, P. Perimenis, S. Marcelli-Tourvieille, T. Perez, B. Wallaert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.