Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

PREPARE – étude transversale observationnelle sur la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique en néphrologie avant le stade d’épuration extrarénale en France - 05/11/12

Doi : 10.1016/j.nephro.2012.06.003 
Éric Daugas a, , Bertrand Dussol b, Patrick Henri c, Dominique Joly d, Laurent Juillard e, Patrick Michaut f, Georges Mourad g, Paul Stroumza h, Malik Touam i
a Inserm U699, service de néphrologie, hôpital Bichat, AP–HP, université Paris Diderot, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France 
b Service de néphrologie, hôpital de la Conception, Assistance publique des Hôpitaux de Marseille, 13005 Marseille, France 
c Service de néphrologie, CHRU Clémenceau, 14033 Caen cedex 09, France 
d Service de néphrologie, hôpital Necker, AP–HP, 75015 Paris, France 
e Service de néphrologie, hôpital Édouard-Herriot, 69437 Lyon cedex 03, France 
f Service de néphrologie, clinique du Parc-Monceau, 75017 Paris, France 
g Service de néphrologie, hôpital Lapeyronnie, CHRU de Montpellier, 34295 Montpellier cedex, France 
h Service de néphrologie, clinique de la Résidence-du-Parc, 13010 Marseille, France 
i Aura Paris, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Il existe peu de données sur la prise en charge de la maladie rénale chronique (MRC) avant le recours au traitement de suppléance. Les deux objectifs de l’étude PREPARE étaient d’établir un état des lieux des patients atteints de MRC suivis en France par un néphrologue et d’évaluer la concordance entre leurs caractéristiques et les objectifs recommandés et d’étudier l’orientation thérapeutique envisagée par les néphrologues en cas d’évolution vers une MRC stade V. PREPARE est une étude transversale observationnelle. Tous les néphrologues de France ont été sollicités pour le recueil d’informations concernant les patients non dialysés, non transplantés dont le DFG estimé était inférieur à 60mL/min/1,73m2 vus en consultation un jour donné en novembre 2009. Trois cent huit investigateurs ont inclus 2089 patients, 59 % étaient des hommes, l’âge moyen était de 69ans, 15, 37 et 48 % avaient respectivement une MRC stade V, stade IV et stade III, la néphropathie était le plus souvent (43 %) vasculaire. Les facteurs de risque vasculaire les plus fréquemment rapportés étaient une HTA (88 %), une hypercholestérolémie (53 %), un diabète (37 %). Le délai moyen entre le diagnostic de la néphropathie et la première consultation en néphrologie était trop élevé de 1,5 années. La mise en œuvre des mesures de néphroprotection et le traitement des complications de la MRC étaient globalement satisfaisants. En revanche, la préparation au traitement de suppléance était souvent trop tardive et évoquait majoritairement l’hémodialyse aux dépens de la dialyse péritonéale et sans anticipation de la préparation à la transplantation. PREPARE permet donc de souligner les qualités actuelles de la prise en charge de la MRC par les néphrologues en France. Néanmoins, PREPARE montre également des insuffisances à la préparation au traitement de suppléance. On peut suggérer qu’elles pourraient être réduites par l’accès des patients à risque d’évolution vers le stade V, systématiquement dès le stade IV, à des parcours de soins multidisciplinaires structurés pour préparer leur accès éclairé à l’ensemble de l’offre de soins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

There are few epidemiologic data on Chronic Kidney Disease management before replacement therapy. The two objectives of the PREPARE study were (1) to describe the characteristics of these patients and accordance to clinical practice guidelines (2) to study nephrologists preference for renal replacement therapy in case of progression to end stage renal disease. PREPARE is a non-interventional cross-sectional study. All the French nephrologists had been solicited to collect information about CKD outpatients not on dialysis, not transplanted, with glomerular filtration rate lower than 60mL/min/1,73m2, followed on any day between 23 and 27 November 2009. Three hundred and eight investigators included 2089 patients, 59% of them were male, they were on average 69 years old, 15, 37 and 48% had respectively a CKD stage V, stage IV and stage III, the nephropathy was the most often (43%) vascular. The most frequently reported cardiovascular risk factors were hypertension (88%), hypercholesterolemia (53%), diabetes (37%). The average time between diagnosis of nephropathy and the first nephrology consultation was too long 1,5 years. The implementation measures of nephroprotection and treatment of complications of CKD were generally satisfactory. However, preparation for replacement therapy was often too late, haemodialysis was more likely scheduled instead of peritoneal dialysis and without preparation for renal transplantation. PREPARE can therefore highlight the qualities of the current management of CKD by nephrologists in France. Nevertheless, PREPARE also shows weaknesses in preparation for replacement therapy. One can suggest that they could be reduced by systematic access of patients with risk of progression to stage V, as soon as the stage IV, to structured multidisciplinary care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie rénale chronique, Préparation à la dialyse, Étude observationnelle

Keywords : Chronic kidney insufficiency, Renal replacement therapy, Cross-sectional study


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 6

P. 439-450 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La biopsie rénale dans la maladie de Fabry : étude multicentrique française
  • Laure-Hélène Noël, Blandine Laurent, Jean-Pierre Grünfeld
| Article suivant Article suivant
  • Impact de l’utilisation de valves bidirectionnelles sur la qualité des séances en hémodialyse chronique
  • Erwin Raingeard, Catherine Delcroix, Frédéric Lavainne, Emmanuelle Séchet, Charlotte Thibaud, Johann Clouet, Jérôme Dimet, Gaël Grimandi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.