Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil et motivations des étudiants inscrits à un diplôme universitaire en 2011 - 13/11/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.05.009 
M. Darien a, F. Wallet a, , M. Schoeffler b, C. Tassin a, T. Lieutaud a, V. Piriou a
a Service d’anesthésie-réanimation, université de Lyon, CHU Lyon-Sud, 415, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite, France 
b Service d’anesthésie-réanimation, université de Lyon, CHU Croix-Rousse, place de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Réaliser une étude observationnelle portant sur les inscriptions aux diplômes universitaires (DU) et interuniversitaires (DIU) en rapport avec l’anesthésie-réanimation au cours de l’année 2010–2011, pour connaître le profil et les motivations des étudiants concernés.

Méthode

Un questionnaire a été mis en ligne et les inscrits aux différents diplômes ont été contactés par mail (30 % des coordonnateurs nous ont communiqué la liste des inscrits). Les différents items concernaient : la démographie, le type d’exercice des inscrits, l’intitulé du/des diplômes, le niveau scientifique global des étudiants, leurs motivations lors de l’inscription et enfin l’organisation pratique.

Résultats

Nous avons recueilli 265 questionnaires, soit 42 % de réponses. La répartition démographique des inscrits était la suivante : 71 % de médecins thésés, 28 % d’internes. Ces médecins exerçaient pour la plupart à l’hôpital public (87 %). Les inscriptions concernaient des DU/DIU en rapport avec la réanimation dans 90 % des cas. Le niveau scientifique global des étudiants était élevé, puisque 46 % d’entre eux possédaient un diplôme autre que leur thèse de médecine. Les étudiants s’inscrivaient pour la plupart « pour élargir leur domaine de compétence » (65 %) ou « en complément de leur formation initiale » (46 %). Les autres motifs étaient : « combler un déficit de leur formation initiale (26 %), « au titre de la formation médicale continue » (16 %) et enfin « pour la validation universitaire d’un acquis pratique par un diplôme » (10 %). Le taux de satisfaction globale des diplômes était très élevé (96 %). Les sondés bénéficiaient d’une prise en charge financière par leur établissement dans 46 % des cas, les PH obtenant plus fréquemment que les internes cette aide financière. Le coût global des DU/DIU, comprenant les frais d’inscription, le transport et l’hébergement, était important (>500 euros dans 61 % des cas).

Conclusion

Les DU et DIU en rapport avec notre spécialité sont très appréciés. Ils intéressent une majorité de médecins seniors, mais également un nombre non négligeable d’internes, ce qui pose le problème de la place de ces formations complémentaires dans le cadre de la formation initiale. Les motivations principales des inscrits sont de compléter leur formation initiale ou d’élargir leur domaine de compétence, bien plus que de combler un déficit de cette formation initiale. Enfin, la charge financière globale associée à ces inscriptions reste importante et apparaît inversement proportionnelle aux revenus des inscrits.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Observational study relating to the inscriptions with universitary diplomas (DU) in relation with anesthesiology and intensive care during the year 2010–2011. We had in mind to know the profile and the motivations of the students concerned.

Method

A questionnaire was put on line and the registered students with the various diplomas were contacted by e-mail. Different items investigated concerned: demography, type of exercise of the students, heading of diplomas, scientific level of the students, their motivations at the time of the inscription and finally practical organization.

Results

We collected 265 questionnaires, that is to say 42 % of answers. The demographic distribution of the registered voters was the followed: 71% of MD, 28% of residents. These doctors exerted for the majority with the public hospital (87%). The inscriptions concerned intensive care diplomas in 90% of the cases. The total scientific level of the students was high, since 46% of them had a diploma other than their medicine thesis. The students were registered for the majority of them “to widen their field of competence” (65%) or “in complement of their initial training” (46%). The other reasons were: “to make up a deficit of their initial training (26%)”, “as continuous medical training” (16%) and finally “for the university validation of an asset” (10%). The rate of total satisfaction of the diplomas was very high (96%). Financial aid was assumed by the institution for 46% of students. Residents were less financially helped than senior practitioners. The overall costs of the DU/DIU, including the registration fee, transport and lodging, were important (>500 euros in 61% of the cases).

Conclusion

DUs related to our specialty are much appreciated. They interest a majority of senior doctors, but also a considerable number of residents, which poses the problem of the place of these additional trainings within the framework of initial training. The principal motivations of the registered voters are to supplement their initial training or to widen their field of competence, much more than to make up a deficit of this initial training. Lastly, the total financial expenses associated with these diplomas remain important and appear inversely proportional to the incomes of the registered students.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Formation, DU, Évaluation des pratiques professionnelles

Keywords : Formation, DU, Professional practice evaluation


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 11

P. 840-845 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Photographie épidémiologique d’une année d’anesthésie pédiatrique en France
  • C. Macq, F. Seguret, S. Bringuier, C. Sola, X. Capdevila, C. Dadure
| Article suivant Article suivant
  • Bloc fémoral en analgésie préhospitalière pour traumatisme du membre inférieur. Enquête de pratique observationnelle sur 107 cas
  • T. Gros, E. Viel, J. Ripart, V. Delire, J.-J. Eledjam, M. Sebbane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.