Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bloc fémoral en analgésie préhospitalière pour traumatisme du membre inférieur. Enquête de pratique observationnelle sur 107 cas - 13/11/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.06.027 
T. Gros c, E. Viel b, J. Ripart b, , V. Delire a, J.-J. Eledjam a, M. Sebbane a
a Urgences-Samu-Smur 34, Université Montpellier I, hôpital Lapeyronie, CHU Montpellier, 375, avenue du Doyen Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Faculté de médecine Montpellier-Nîmes, université Montpellier I, pôle anesthésie-réanimation-douleur-urgences, GHU Caremeau, CHU Nîmes, place du Professeur Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France 
c Département d’anesthésie-réanimation, clinique mutualiste Beausoleil, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Préalable

Le bloc du nerf fémoral a été proposé pour l’analgésie préhospitalière des traumatismes du fémur.

Méthodes

Enquête de pratique observationnelle. Toutes les suspicions de fractures fémorales prises en charge en préhospitalier et ayant bénéficié d’un bloc fémoral sont incluses prospectivement. Les médecins étaient libres de choisir la technique de bloc (fémoral paravasculaire [BFPV], neurostimulation [BFNS], ou bloc du fascia iliaca [BFI]), comme l’anesthésique local. La douleur est mesurée à l’aide d’une échelle verbale simplifiée (EVS) (0–4) à trois temps : avant le bloc (T0), dix minutes après (T1), à l’arrivée aux urgences (T2). Paramètres enregistrés : démographie, diagnostic final du traumatisme, technique du bloc, anesthésique local et dosage, incidents et complications.

Résultats

Cent-sept blocs sont enregistrés. Quatre-vingt-six pour cent sont réalisés par des anesthésistes qui ne représentent que 50 % des effectifs médicaux. La douleur a diminué de T0 à T1 et de T0 à T2 dans l’ensemble de la cohorte et dans chaque sous-groupe de technique (huit BFPV, 36 BFNS, 63 BFI). Deux blocs dans le sous-groupe BFI ont requis une réinjection pour être efficaces. Dix échecs sont survenus (huit BFI et deux BFNS). Parmi ces dix échecs, deux avaient été classés initialement à tort comme succès. Deux blocs (BFNS) apparemment réussis se sont révélés inefficaces en raison de la localisation du traumatisme hors du territoire fémoral. Aucune complication n’est relevée.

Conclusion

Le bloc fémoral est une technique applicable en routine préhospitalière. Il reste trop peu utilisé par les médecins non anesthésistes dont la formation doit être améliorée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Femoral Nerve Block (FNB) has been proposed for femoral fracture analgesia in a prehospital setting.

Methods

Descriptive case-series survey. All suspected femoral fractures that were managed by our extrahospital service and had a femoral block were prospectively included. The physician was free to choose any block technique (paravascular femoral block [BFPV], nerve stimulation femoral block [BFNS], or fascia iliaca block [BFI]), as well as local anesthetic mixture and volume. Pain was assessed using a simplified verbal scale (0–4) before (T0), 10minutes after block (T1), and at hospital arrival (T2). Demographic values, actual trauma diagnosis, the technique used, the local anesthetic mixture and volume, incidents and complications were recorded.

Results

One hundred and seven blocks were included. Eighty-six percent of the blocks were performed by an anesthesiologist, although they represent 50% of the prehospital physician staff. Pain on the simplified verbal scale (EVS) decreased from T0 to both T1 and T2 for the whole population and also in each technique subgroup (eight BFPV, 36 BFNS, and 63 BFI). Two BFI blocks required a re-injection to be successful. Ten blocks failed (eight BFI, and two BFNS). Among those 10 failed blocks, two were first wrongly quoted as successful and two successful BFNS blocks appeared inadequate with regard to the trauma location outside the femoral dermatoma. No complication was observed.

Conclusion

Prehospital FNB appeared to be efficacious in routine practice. Teaching FNB to non-anesthesiologist physicians is challenging.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme, Fracture fémorale, Urgence, Préhospitalier, Bloc du nerf fémoral, Analgésie

Keywords : Trauma, Femoral fracture, Emergency, Prehospital care, Femoral nerve block, Analgesia


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 11

P. 846-849 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil et motivations des étudiants inscrits à un diplôme universitaire en 2011
  • M. Darien, F. Wallet, M. Schoeffler, C. Tassin, T. Lieutaud, V. Piriou
| Article suivant Article suivant
  • Transfusion de sang frais total en temps de guerre : expérience du groupement médicochirurgical Warehouse durant la période 2006–2009
  • J.-L. Daban, A. Kerleguer, B. Clavier, A. Salliol, S. Ausset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.