Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie arthroscopique de l’épaule et complications ischémiques cérébrales - 13/11/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.08.010 
T. Villevieille a , L. Delaunay b , M. Gentili c , D. Benhamou d, , 1
a Fédération d’anesthésie-réanimation, hôpital d’instruction des armées Begin, 69, avenue de Paris, 94163 Saint-Mandé cedex, France 
b Clinique générale, 4, chemin de la Tour-la-Reine, 74000 Annecy, France 
c Département d’anesthésie-réanimation, centre hospitalier privé Saint-Grégoire, 35760 Saint-Grégoire, France 
d Département d’anesthésie-réanimation, hôpital Bicêtre, CHU de Bicêtre, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les auteurs rapportent trois cas cliniques au cours desquels des complications ischémiques cérébrales sont survenues pendant une chirurgie de l’épaule réalisée en position assise sous anesthésie générale (AG) et bloc interscalénique. Il existe quelques cas similaires dans la littérature. Cette complication très rare, mais dramatique est liée à une baisse de la pression de perfusion cérébrale (PPC). L’estimation de la PPC en position assise à partir de la pression artérielle (PA) est fondamentale en tenant compte du gradient hydrostatique. La prévention est essentielle : correction de l’hypovolémie relative, traitement de l’hypotension artérielle posturale, installation correcte de la tête du patient, prise en charge agressive de toute hypotension artérielle périopératoire (quelle qu’en soit la cause) et abstention de toute hypotension artérielle peropératoire délibérée. Les moyens modernes de monitorage de la fonction cérébrale représentent peut-être une solution d’avenir pour éviter ces accidents, mais cela reste à confirmer par des études cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The authors report three cases in which cerebral ischemia occurred during arthroscopic shoulder surgery performed in beach chair position under general anaesthesia and interscalene plexus block. Several similar cases have been published in the literature. This rare but extremely severe complication is related to the decrease in cerebral perfusion pressure (CPP). Monitoring of CPP in the beach chair position using the measurement of arterial pressure and taking into account the hydrostatic gradient is essential. Prevention includes correction of preoperative hypovolaemia, treatment of postural arterial hypotension, adequate installation of the patient’s head, aggressive treatment of perioperative arterial hypotension (whatever the cause) and avoidance of deliberate perioperative arterial hypotension. Routine use of non-invasive monitoring of cerebral oxygenation has been advocated to avoid this accident but its usefulness has to be confirmed by clinical studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie de l’épaule, Mesure de la pression artérielle, Hypotension artérielle, Pression de perfusion cérébrale, Ischémie cérébrale, Position demi-assise, Bloc interscalénique

Keywords : Shoulder surgery, Arterial pressure measurement, Arterial hypotension, Cerebral perfusion pressure, Cerebral ischemia, Beach chair position, Interscalene block


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 11

P. 914-918 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tamponnade à pression basse mimant une cholécystite
  • E. Falzone, N. Libert, C. Hoffmann, P. Pasquier, P. Clapson, B. Debien, B. Lenoir
| Article suivant Article suivant
  • Troubles de la conscience liés à une conversion hystérique après une analgésie péridurale obstétricale : un cas clinique avec revue de la littérature
  • M. Bensghir, H. Alaoui, R. Ahtil, H. Azendour, K. Mouhadi, N. Drissi Kamili

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.