Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La pratique du jeûne du mois de Ramadan chez le diabétique de type 2 - 16/02/08

Doi : AE-03-2006-67-1-0003-4266-101019-200507462 

R. Bouguerra [1],

J. Jabrane [2],

C. Maâtki [1],

L. Ben Salem [1],

J. Hamzaoui [1],

A. El Kadhi [2],

C. Ben Rayana [2],

C. Ben Slama [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La pratique du jeûne du mois de Ramadan chez le diabétique de type 2

Afin de mieux codifier les indications du jeûne du mois de Ramadan chez les diabétiques, nous avons étudié les effets du jeûne chez 38 patients diabétiques de type 2 sous traitement oral sur les paramètres cliniques, le contrôle glycémique et sur les lipoprotéines.

Cette étude descriptive et comparative est menée en décembre 2000 (Ramadan 1421) dont la durée totale du jeûne est de 12 heures par jour. Elle a concerné 20 hommes et 18 femmes. La moyenne d’âge est de 51,4 ± 10,5 ans et celle de l’indice de masse corporelle est de 28,9 ± 4,7 kg/m². Trois patients sont sous régime diabétique seul et 35 sont traités par des antidiabétiques oraux. Les différents paramètres cliniques et biologiques ont été évalués sur trois périodes : trois semaines avant Ramadan (T0), au cours de la 4e semaine de Ramadan (T1) et trois semaines après la fin de Ramadan (T2).

Pendant Ramadan, on a noté une diminution non significative du poids (0,5 ± 2 kg) sans modification de la pression artérielle. Aucun accident métabolique aigu n’a été signalé durant l’étude. Cependant, on a observé une perturbation de l’équilibre glycémique et du bilan lipidique pendant Ramadan qui s’améliore 20 jours après la fin du jeûne. Chez les patients ayant une fructosamine supérieure à 340 µmo/l à T0, on a noté une augmentation du taux de la glycémie et de la fructosamine à T1 (p ≪ 0,003) associée à une diminution du HDL-cholestérol (p ≪ 0,01) et une augmentation du LDL-cholestérol (p ≪ 0,003). Ces modifications ont disparu 20 jours après la fin du jeûne. Alors que, chez les patients ayant une fructosamine avant Ramadan inférieure à 340 µmol/l, on n’a pas noté de perturbation de l’équilibre glycémique ni du bilan lipidique au cours du jeûne.

Le jeûne du mois de Ramadan altère de façon significative l’équilibre glycémique et le bilan lipidique chez le diabétique de type 2 déjà mal équilibré avant le début du jeûne mais il semble avoir peu d’effets chez les patients bien équilibrés avant Ramadan.

Abstract

Ramadan fasting in type 2 diabetes mellitus

This study was designed to assess the effects of fasting during Ramadan on weight, blood pressure, metabolic control and plasma lipoproteins in diabetic patients.

This study was conducted in December 2000 (Ramadan 1421) when the length of fasting was 12 hours a day. It included 38 type 2 diabetic patients (20 males and 18 females). Mean patient age was 51.410.5 years and mean body mass index (BMI) 28.94.7kg/m2. Three patients were treated with diet and 35 with oral hypoglycemic agents. Clinical and biochemical parameters were evaluated during three periods: three weeks before Ramadan (T0), at the fourth week of Ramadan (T1) and three weeks after the end of Ramadan (T2).

During the month of Ramadan, a decrease in weight (0.52kg) and no change in blood pressure were observed. No metabolic complication occurred in our patients. A significant effect of Ramadan fasting was observed on glycemic control and lipoprotein levels. In patients whose fructosamine level before Ramadan was higher than 340mol/l, plasma fasting glucose and serum fructosamine increased during Ramadan (p≪0.003) and returned to initial levels at the end of Ramadan T2; in these patients also, a decrease of HDL-cholesterol (p≪0.01) associated with an increase of LDL-cholesterol (p≪0.003) were observed at T1 and disappeared at T2. But, in patients whose fructosamine level at T0 was lower than 340mol/l, no effect on glycemic control and no significant effect on serum lipoprotein levels were found during Ramadan month.

Ramadan fasting in type 2 diabetic patients seems to cause slight effects on glycemia and lipoprotein levels when previous metabolic control is quite good; but fasting induces more deterioration when previous control is poor.


Mots clés : Diabète de type 2 , jeûne du Ramadan , antidiabétiques oraux , équilibre métabolique

Keywords: Type 2 diabetes , Ramadan fasting , metabolic control , oral agents


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 1

P. 54-59 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le récepteur sensible au calcium : physiologie et pathologie
  • F. Faivre-Defrance, S. Marcelli-Tourvieille, M.-F. Odou, N. Porchet, J.-L. Wemeau, M.-C. Vantyghem
| Article suivant Article suivant
  • Les rythmes circannuels du cortisol et de la testostérone interfèrent-t-ils avec les variations de ces hormones liées à d’autres évènements ?
  • G. Lac, A. Chamoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.