Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prevalence and prognostic significance of ‘J waves’ in patients experiencing ventricular fibrillation during acute coronary syndrome - 21/11/12

Doi : 10.1016/j.acvd.2012.07.005 
Linda Aïssou a, Jean-Sylvain Hermida a, b, , Sarah Traullé a, b, Astrid Delaverhne a, Momar Diouf c, Laurent Leborgne b, d, Maciej Kubala a, Geneviève Jarry d
a Service de Rythmologie, Centre Hospitalier Universitaire Amiens-Picardie, France 
b Faculté de Médecine, Université de Picardie-Jules-Verne, France 
c Direction de la Recherche Clinique et Innovation, Centre Hospitalier Universitaire Amiens-Picardie, France 
d Unité de Soins Intensifs de Cardiologie, Centre Hospitalier Universitaire Amiens-Picardie, France 

Corresponding author. Service de Rythmologie, Centre Hospitalier Universitaire Amiens-Picardie, Hôpital Sud, 80054 Amiens cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

‘J waves’ have been associated with idiopathic ventricular fibrillation (VF) and have also been described in patients with ischaemic VF.

Aims

Our aim was to determine whether inferior and/or lateral ‘J waves’ were associated with the occurrence of VF or in hospital mortality during acute coronary syndrome (ACS).

Methods

Fifty-three patients (mean age 52±10 years) experienced cardiac arrest due to VF during the first 48hours of an ACS. These patients were entered in a retrospective case-control study. The control group was matched for age and sex and included 106 patients who experienced an ACS but without VF.

Results

‘J waves’ were more frequent in the study group than in the control group (62% vs. 39%; P=0.006). ‘J waves’ (odds ratio [OR] 3.3, 95% confidence interval [CI] 1.5–7.1; P=0.001) and left ventricular ejection fraction<40% (53% vs. 14%; P<0.001) (OR 7.9, 95% CI 3.5–18.0; P=0.001) were associated with VF. Inhospital mortality was 15.1% in the study group versus 0.9% in the control group (OR 18.7, 95% CI 2.2–157.5; P=0.008). VF (OR 18.3, 95% CI 2.3–835.9; P<0.001) and the presence of ‘J waves’ (OR 15.9. 95% CI 2.4–∞; P<0.001) were predictive of inhospital mortality. In patients who experienced VF, inhospital mortality was 24% when ‘J waves’ were observed and 0% when ‘J waves’ were absent (P=0.02).

Conclusions

Inferior and lateral ‘J waves’ were observed more frequently in patients who experienced cardiac arrest due to VF associated with ACS than in the absence of cardiac arrest and were associated with higher inhospital mortality.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

La présence des « ondes J » est associée aux fibrillations ventriculaires (FV) idiopathiques mais est également décrite chez les patients ayant eu une FV ischémique.

Objectifs

Le but de cette étude a été de déterminer si l’existence d’« ondes J » dans les dérivations latérales et/ou inférieures de l’ECG étaient associée au cours des syndromes coronariens aigus (SCA) à la survenue d’une FV ou à la mortalité hospitalière.

Méthodes

Cinquante-trois patients (âge moyen=52±10ans) ayant présenté un arrêt cardiaque dû à une FV lors des 48 premières heures d’un SCA, ont été inclus dans une étude cas-témoin rétrospective. Le groupe témoin a été apparié pour l’âge et le sexe. Il comprend 106 patients qui ont eu un SCA mais sans arrêt cardiaque par FV.

Résultats

Les « ondes J » ont été plus fréquentes dans le groupe FV que dans le groupe témoin sans FV (62 % vs 39 % ; p=0,006). La présence d’« ondes J » (OR 3,3, CI 1,5–7,1 ; p=0,001) et d’une FEVG<40 % (53 % vs 14 % ; p<0,001) (OR 7,9, CI 3,5–18,0 ; p=0,001) sont apparues associées à la survenue d’une FV. La mortalité hospitalière a été de 15,1 % dans le groupe FV contre 0,9 % dans le groupe témoin (OR 18,7, CI 2,2–157,5 ; p=0,008). La survenue d’une FV (OR 18,3, CI 2,3–835,9 ; p<0,001) et la présence d’« ondes J » (OR 15,9 CI 2,4–∞ ; p<0,001) ont été prédictives de la mortalité hospitalière. Chez les patients ayant eu une FV, la mortalité hospitalière a été de 24 % en présence d’une « onde J » et nulle en l’absence d’« onde J » (p=0,02).

Conclusions

Au cours des 48 premières heures d’un SCA, des « ondes J » en position latérales et ou inférieures ont été observées plus fréquemment chez les patients ayant eu une FV et sont apparues associées à une mortalité hospitalière plus élevée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac arrest, Acute coronary syndrome, Ventricular fibrillation, ‘J wave’

Mots clés : Arrêt cardiaque, Syndrome coronaire aigu, Fibrillation ventriculaire, « Onde J »

Abbreviations : ACS, ECG, ER, ICD, LVEF, VF


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 11

P. 578-586 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Management of acute coronary syndromes in Maghreb countries: The ACCESS (ACute Coronary Events – a multinational Survey of current management Strategies) registry
  • Abdelhamid Moustaghfir, Mohand Haddak, Rachid Mechmeche
| Article suivant Article suivant
  • A randomized comparison of platelet reactivity in patients after treatment with various commercial clopidogrel preparations: The CLO-CLO trial
  • Markus Oberhänsli, Cédric Lehner, Serban Puricel, Sonja Lehmann, Mario Togni, Jean-Christophe Stauffer, Gérard Baeriswyl, Jean-Jacques Goy, Stéphane Cook

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.