Médecine

Paramédical

Autres domaines


Aspects anatomiques et biomécaniques des fractures du radius distal de l’adulte : revue de la littérature - 02/12/12

Doi : 10.1016/j.main.2012.08.010 
L. Obert a, , b , J. Uhring a, b, P.B. Rey a, b, S. Rochet a, b, D. Lepage a, b, G. Leclerc a, b, A. Serre a, b, P. Garbuio a, b
a Service d’orthopédie, de traumatologie, de chirurgie plastique, reconstructrice et assistance main, CHU Jean Minjoz, boulevard Fleming, université de Franche-Comté 25030 Besançon, France 
b EA 4268 innovation, imagerie, ingénierie, et intervention en santé « I4S », inserm IFR 133, université de Franche Comté, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les fractures du radius distal sont les fractures les plus fréquentes chez l’adulte. L’ostéoporose associée majore la morbidité (risque de déplacement secondaire), ainsi que la mortalité (plus élevée chez la femme de plus de 60ans). La gravité de la fracture et les résultats fonctionnels sont en lien direct avec la densité osseuse. L’anatomie du radius distal est revisitée depuis peu avec une meilleure description des faces palmaire et dorsale afin de prévenir les complications liées aux différents implants. Des clichés radiographiques de face de profil et de trois quarts permettent de décrire la fracture et d’analyser le déplacement. Un scanner est nécessaire en cas de fracture articulaire. L’atteinte de la métaphyse (comminution), de l’épiphyse (fracture articulaire) et de l’ulna est différente dans chaque cas mais chaque cas de fracture est une association de ces trois paramètres. La classification métaphyse, épiphyse, ulna (MEU) décrit au mieux la fracture avec une reproductibilité intra- et inter-observateur suffisante pour devenir un outil utile pour le traitement et le pronostic fonctionnel. Le système patient, accident, fracture (PAF) permet de proposer le meilleur traitement à chaque patient. La réduction anatomique et une fixation stable permettent d’obtenir un bon résultat chez des patients à haute demande fonctionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Distal radius fractures remain the most frequent fractures in the adult. Associated osteoporosis increases morbidity risk (secondary displacement is the most frequent) and mortality risk (in women older than 60). Severity of the fracture and functional results are related to the bone mineral density. Anatomy has been recently revisited with better description of palmar and dorsal aspects in order to avoid material-related complications. Standard postero-anterior, lateral and oblique radiographs of the wrist show the fracture and the displacement. CT scan is warranted if conventional X-rays are insufficient to show the articular surface. The involvement of the metaphysis (comminution), the epiphysis (articular fracture) and the ulna is different in each case and each fracture is an association of these three components. The MEU classification describes the fracture with sufficient inter-observer reliability and intra-observer reproducibility to be a useful tool for treatment and prognosis. The PAF system is used to propose the most appropriate treatment for each patient. Anatomical reduction and stable fixation are associated with good functional results but in high demanding patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fracture du radius distal, Anatomie, Classification, Revue

Keywords : Distal radius fracture, Anatomy, Classification, Review


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 6

P. 287-297 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dermo-hypodermites bactériennes nécrosantes et fasciites nécrosantes du membre supérieur
  • A. Forli
| Article suivant Article suivant
  • La pathologie ligamentaire du poignet. À propos de 32 lésions du complexe fibro-cartilagineux triangulaire du carpe (TFCC). Intérêt pronostique des lésions luno-triquetrales associées
  • G. Gaumet, D. Fontes, G. Wavreille, M. Limousin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.