Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’utilisation du sulfate de magnésium dans la prévention secondaire de l’éclampsie : étude rétrospective sur 39 cas - 05/12/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.09.004 
B. Bourret a, V. Compère a, , S. Torre b, K. Azhougagh a, D. Provost a, B. Rachet a, R. Gillet a, M. Rieu a, L. Marpeau c, B. Dureuil a
a Département d’anesthésie-réanimation chirurgicale et samu, centre hospitalier universitaire de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 
b Service de pédiatrie néonatale et réanimation, centre hospitalier universitaire de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 
c Département d’obstétrique et de gynécologie, centre hospitalier universitaire de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’utilisation du sulfate de magnésium (MgSO4) est préconisée depuis 2000 en France dans la prise en charge de l’éclampsie. L’objectif de ce travail était de déterminer la fréquence du recours à ce traitement lors de la survenue d’une éclampsie à l’échelle d’un département français.

Patientes et méthodes

Toutes les patientes obstétricales hospitalisées dans l’ensemble des réanimations de Seine-Maritime pour la prise en charge d’une éclampsie ont été incluses rétrospectivement sur une période de sept ans (2002–2008). Les données obstétricales, les modalités de prise en charge de l’éclampsie et de la prééclampsie ainsi que les complications maternofœtales ont été recueillies. Le paramètre de jugement principal était le recours au MgSO4 dans le cadre de la prévention secondaire d’une éclampsie.

Résultats

Trente-neuf patientes ont été incluses. Dix-neuf patientes (48 %) ont présenté une crise convulsive en prépartum, trois (8 %) en per-partum et 17 (44 %) en post-partum. Le recours au MgSO4 dans le cadre de la prévention secondaire d’une éclampsie a été observé dans 92 % des cas (36/39). Une prévention primaire était constatée dans 8 % des cas. La durée moyenne de ce traitement était de deux jours (un à sept jours). La mortalité maternelle et infantile était respectivement de 2,5 et de 11 %.

Conclusion

Dans cette étude, le recours du MgSO4 dans le cadre de la prévention secondaire est important. Ce résultat souligne l’importance des recommandations émanant de sociétés savantes dans l’homogénéisation de la prise en charge de pathologies rares, mais graves comme l’éclampsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The use of magnesium sulfate (MgSO4) has been advocated since 2000 in France in the management of eclampsia. The aim of this study was to determine the frequency of use of this treatment for eclampsia in a French department.

Patients and methods

All patients obstetrical patients admitted to Critical Care Units of Seine-Maritime for eclampsia over a period of 7 years (2002–2008) were included. Obstetric data, the treatment used for eclampsia and pre-eclampsia and maternofetal complications were collected. The primary outcome parameter was the use of MgSO4 in the secondary prevention of eclampsia.

Results

Thirty-nine patients were included. Nineteen patients (48%) had eclampsia in prepartum, three (8%) in per-partum and 17 (44%) in post-partum periods. The use of MgSO4 in the secondary prevention of eclampsia was observed in 92% of cases (36/39). Primary prevention was seen in 8% of cases. The duration of treatment was 2 days (1–7 days). The maternal and perinatal mortality was respectively 2.5 and 11%.

Conclusion

In this study, the use of MgSO4 in the secondary prevention is frequent. This result emphasizes the importance of the recommendations of learned societies in the homogenization of the management of rare but serious conditions such as eclampsia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Éclampsie, Sulfate de magnésium, Prévention secondaire, Traitement

Keywords : Eclampsia, Magnesium sulfate, Secondary prevention, Treatment


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 12

P. 933-936 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Chronic pain after carpal tunnel surgery: Epidemiology and associated factors
  • O. Belze, F. Remerand, J. Laulan, B. Augustin, M. Rion, M. Laffon, J. Fusciardi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.