Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utérus cicatriciel : aspects épidémiologiques - 05/12/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.09.022 
C. Deneux-Tharaux
Inserm U953 « recherches épidémiologiques en santé périnatale, santé des femmes et des enfants », UPMC, maternité de Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Décrire la fréquence de l’utérus cicatriciel, le risque de complications obstétricales associées lors des grossesses ultérieures, et les modalités actuelles d’accouchement des femmes avec antécédent de césarienne.

Méthode

Consultation de la base de données Medline, et des données des enquêtes nationales périnatales.

Résultats

La cause essentielle de l’utérus cicatriciel est l’antécédent de césarienne. En France, le taux de césarienne était de 20,8 % en 2010 contre 15,5 % en 1995 ; parallèlement, la prévalence de l’utérus cicatriciel a augmenté de 8 à 11 % des parturientes, et de 14 à 19 % des multipares, entre 1995 et 2010. L’utérus cicatriciel constitue, dans les pays développés, le principal facteur de risque de rupture utérine dont l’incidence globale est estimée entre 0,1 et 0,5 % chez les femmes avec antécédent de césarienne. C’est également un facteur de risque d’insertion placentaire anormale, de façon croissante avec le nombre de cicatrices : risque de placenta praevia doublé et augmentation de la morbidité maternelle associée au placenta praevia ; facteur de risque majeur de placenta accreta en particulier chez les femmes combinant utérus cicatriciel et placenta praevia. Les modalités d’accouchement des femmes avec antécédent de césarienne sont très variables d’un pays à l’autre. D’après l’enquête nationale périnatale (ENP) 2010, en France, 51 % de ces femmes ont une césarienne avant travail ; parmi celles qui débutent un travail, 75 % accouchent par voie vaginale ; au total, 36,5 % accouchent par voie vaginale.

Conclusion

La prévalence de l’utérus cicatriciel augmente, parallèlement au taux de césarienne. Cet antécédent constitue un facteur de risque de complications obstétricales lors des grossesses ultérieures, de façon croissante avec le nombre de cicatrices.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To describe the prevalence of uterine scar and the risk of associated obstetrical complications and current modes of delivery in women with a previous cesarean.

Method

Consultation of the Medline database, and of the National Perinatal Surveys data.

Results

Previous cesarean is the main cause of uterine scar. In France, the cesarean rate increased from 15.5% in 1995 to 20.8% in 2010; as a consequence, the prevalence of previous cesarean also increased from 8 to 11% of parturients and from 14 to 19% of multiparas, between 1995 and 2010. Previous cesarean is, in developed countries, the main risk factor for uterine rupture, whose global incidence is estimated between 0.1 and 0.5% in parturients with previous cesarean. Women with previous cesarean also are at higher risk for abnormal placenta insertion, the strength of the association increasing with the number of previous cesareans: twice higher risk of placenta praevia and greater maternal morbidity associated with placenta praevia; major risk factor for placenta accreta in particular in women combining previous cesarean and placenta praevia. Modes of delivery in women with previous cesarean vary widely between countries. According to the 2010 National Perinatal Survey, in France, 51% have a cesarean before labor; among those with a trial of labor, 75% deliver vaginally; in total, 36.5% have a vaginal delivery.

Conclusion

The prevalence of uterine scar is increasing, following the rise in cesarean rate. This condition is a risk factor for obstetrical complications in subsequent pregnancies. Women with multiple previous cesareans are particularly at risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Utérus cicatriciel, Antécédent de césarienne, Épidémiologie, Fréquence, Morbidité obstétricale

Keywords : Scarred uterus, Previous cesarean, Epidemiology, Frequency, Obstetric morbidity


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 8

P. 697-707 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accouchement en cas d’utérus cicatriciel : recommandations pour la pratique clinique – Méthode et organisation
  • L. Sentilhes, P. Rozenberg, C. d’Ercole, C. Vayssière
| Article suivant Article suivant
  • Bénéfices et risques maternels de la tentative de voie basse comparée à la césarienne programmée en cas d’antécédent de césarienne
  • G. Beucher, P. Dolley, S. Lévy-Thissier, A. Florian, M. Dreyfus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.