Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Œil et maladie de Behçet - 07/12/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.06.016 
M. Khairallah a, , S. Ben Yahia a, R. Kahloun a, I. Khairallah-Ksiaa a, R. Messaoud b
a Service d’ophtalmologie, hôpital universitaire Fattouma Bourguiba, faculté de médecine, université de Monastir, Monastir, Tunisie 
b Service d’ophtalmologie, hôpital universitaire Tahar Sfar de Mahdia, faculté de médecine, université de Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La maladie de Behçet est une affection inflammatoire systémique, dont le substratum histopathologique est une vasculite occlusive. Cette affection est plus fréquente dans les pays du bassin méditerranéen, au Moyen et en Extrême Orient. Elle est caractérisée par des ulcérations orales et génitales, une atteinte inflammatoire oculaire, des lésions cutanées, une atteinte vasculaire ainsi que de nombreuses atteintes viscérales pouvant mettre en jeux le pronostic vital. La pathogénie de la maladie de Behçet est encore mal connue, même si des facteurs infectieux, génétiques (polymorphisme du gène HLA-B*51), environnementaux et immunologiques sont évoqués. L’uvéite est la manifestation oculaire de loin la plus fréquente. Elle constitue un critère diagnostique important, et conditionne le pronostic visuel. La prise en charge du patient dans la globalité de ses atteintes oculaires et extra-oculaires requiert une étroite collaboration entre l’ophtalmologiste et l’interniste. Le traitement de l’uvéite associée à la maladie de Behçet est actuellement mieux codifié depuis les recommandations de l’EULAR. Il est basé sur la corticothérapie et les immunosuppresseurs dont l’utilisation précoce et plus rationnelle a largement contribué à l’amélioration du pronostic visuel. L’avènement des agents biologiques constitue une avancée significative dans le traitement des formes sévères et réfractaires aux thérapeutiques conventionnelles. Grâce à une meilleure connaissance des phénomènes d’auto-immunité et des cytokines responsables des dommages tissulaires au cours de la maladie Behçet et des uvéites en général, de nouvelles approches thérapeutiques plus spécifiques et plus efficaces verront bientôt le jour.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Behçet’s disease (BD) is a systemic inflammatory disorder for which the underlying histopathology is an occlusive vasculitis. This disease is more common in the Mediterranean region, the middle east and the far east. It is characterized by oral and genital ulcerations, ocular inflammatory involvement, skin lesions, vascular involvement and numerous systemic manifestations that may affect mortality. The pathogenesis of the disease still remains poorly characterized, although infectious, genetic (HLA-B51 antigen polymorphism), and environmental factors have been implicated. Uveitis is by far the most common ocular manifestation of BD. It is an important diagnostic criterion and may be associated with severe visual loss. Management of both the patient’s ocular and extra-ocular involvement requires close collaboration between the ophthalmologist and internist. Treatment of Behçet’s uveitis has been better defined by the EULAR recommendations. It relies on azathioprine and systemic corticosteroids, the timely and more controlled institution of which has largely contributed to the improved visual prognosis. If the patient has severe eye disease, it is recommended that either cyclosporine A or infliximab be used in combination with azathioprine and corticosteroids; alternatively IFN⍺ with or without corticosteroids may be used instead. The introduction of biological agents into the therapeutic armamentarium represents a significant advance in the treatment of severe refractory forms of the disease, compared to conventional treatment. A better understanding of the process of auto-immunity and the role of cytokines responsible for tissue damage in Behçet’s disease and uveitides in general will allow new, more specific and effective therapeutic approaches to emerge in the near future.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Behçet, Uvéite, Vasculite rétinienne, Cécité, Corticothérapie, Immunosuppresseurs, Interféron, Anti-TNF alpha

Keywords : Behçet’s disease, Uveitis, Retinal vasculitis, Blindness, Corticosteroids, Immunosuppressive therapy, Interferon, Anti-TNF alpha


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 10

P. 826-837 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Décollement de rétine et pré-éclampsie : à propos de trois cas
  • R. Hage, J. Gouhier, A. Jean-Charles, A. Donnio, H. Merle
| Article suivant Article suivant
  • Les stries angioïdes
  • F. Matonti, J. Conrath

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.