Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêts et limites des expanseurs vissés de MIS® aux maxillaires : illustration à partir de cas cliniques et comparaison du volume osseux à partir de clichés radiographiques tridimensionnels - 14/12/12

Doi : 10.1016/j.stomax.2012.07.009 
H. Guillemant a, , A. Mouigha b , A. Vienne c , J.-C. Libersa d, J. Ferri e
a 54, rue Jules-Guesde, 59175 Templemars, France 
b 9, boulevard Émile-Devreux, 6000 Charleroi, Belgique 
c 31, avenue du Président-Kennedy, 59000 Lille, France 
d Centre Abel-Caumartin, CHRU de Lille, place de Verdun, 59037 Lille cedex, France 
e CHRU de Lille, avenue Professeur-Émile-Laine, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La pose d’un implant dentaire sur une crête osseuse atrophique nécessite habituellement un aménagement osseux. L’utilisation d’expanseurs permet, dans certains cas, d’éviter le recours aux greffes osseuses, plus invasives. Ils permettent d’obtenir, à la fois, une condensation et une expansion de la crête osseuse, en utilisant les propriétés d’élasticité et d’adaptation de l’os.

Note technique

Malgré son apparente simplicité d’utilisation, la technique doit être adaptée à chaque type d’os afin d’optimiser le résultat. Nous présentons, à partir de deux cas cliniques, l’utilisation des expanseurs vissés, leur action sur l’os crestal et les limites de leur utilisation en fonction de la configuration de la crête.

Discussion

Les expanseurs vissés sont des instruments peu agressifs et de manipulation aisée. Leur insertion est similaire à celle d’un implant. Ils disposent d’un très bon effet auto-taraudant. Leur utilisation procure une sécurité accrue dans les espaces étroits ; elle est plus confortable pour le patient que l’utilisation d’expanseurs impactés. Ils permettent une condensation de l’os spongieux environnant, ce qui améliore la stabilité primaire sur un os de faible densité. La préservation du capital osseux et l’absence de greffe osseuse permettent de raccourcir le plan de traitement, de ne pas induire de coûts supplémentaires pour le patient. Cette technique ne permet pas d’augmenter la hauteur de la crête. Si cela est nécessaire, la greffe en onlay ou la régénération tissulaire guidée restent les solutions à privilégiées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Implanting on an atrophic maxilla alveolar ridge may require bone augmentation. Screwed expanders may sometimes be used, thus avoiding a more invasive bone graft. It allows bone density to increase and results in alveolar ridge expansion, by using bone elasticity and adaptation, allows the optimization of the available bone volume, with low morbidity.

Technical note

Despite its apparent simple implementation, the technique should be adapted to each type of bone so as to optimize results. We present two clinical cases, use of screwed expanders, their action on the crestal bone, and the limitations of this technique depending on ridge configuration.

Discussion

Screwed expanders are non-traumatic easy-to-use tools. They can be inserted like implants because they have a good self-tapping effect. Their use is more secure in narrow spaces; they are more comfortable for the patient than impacted expanders use. They allow increase of cancellous bone density, which improves primary stability in case of low density bone. Bone volume preservation and avoiding bone grafts can shorten the implant treatment procedure and decrease costs for the patient. Unfortunately, this technique does not allow alveolar ridge height increase. If this is required, onlay graft or guided tissue generation are the best alternatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Implants dentaires, Dispositifs d’expansion tissulaires, Tomographie volumique numérisée par faisceau conique

Keywords : Dental implants, Tissue expansion devices, Cone beam computed tomography


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 113 - N° 6

P. 448-454 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste lingual de l’enfant : savoir évoquer la duplication digestive
  • M. Blanchard, N. Kadlub, S. Boudjemaa, S. Cassier, C. Garel, G. Audry, M.-P. Vazquez, A. Picard
| Article suivant Article suivant
  • Unusual case of oral chronic lymphocytic leukemia presenting as recurrent epistaxis and asymptomatic intraoral swelling
  • M. Alessandrini, A. Micarelli, F. Mugnaini, A. De Padova, I. Pavone, E. Bruno

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.