Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie de l'arthrose post-traumatique périscaphoïdienne du poignet - 15/12/12

[44-356]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(12)51007-X 
G. Herzberg , M. Burnier
Service de chirurgie orthopédique, membre supérieur, Hôpital Herriot, 5, place d'Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Nous traitons l'arthrose périscaphoïdienne secondaire aux dissociations scapholunaires traumatiques et pseudarthroses du scaphoïde qui représente 90 % de l'arthrose post-traumatique du poignet. L'évolution naturelle des ruptures ligamentaires scapholunaires et des pseudarthroses du scaphoïde se fait en effet vers un collapsus arthrosique irrémédiable et progressif. Plusieurs stades sont décrits. Nous utilisons une classification de Watson modifiée qui tient compte de la cause du collapsus et qui intègre le fait qu'il existe un stade 4 de collapsus pancarpien non inclus jusqu'alors. Les traitements proposés sont très nombreux et il est plus que jamais nécessaire de leur donner un relief et de faire correspondre un traitement électif privilégié et « gagnant » à chacun des quatre stades radiocliniques. Cela permet de poser de meilleures indications en étudiant séparément les traitements anecdotiques qui doivent faire leurs preuves par rapport à ces traitements de référence. Quel que soit le stade, la symptomatologie plus ou moins invalidante et les besoins fonctionnels sont des éléments très importants à considérer dans l'indication chirurgicale. Au total, le but de cet article est de clarifier les indications chirurgicales en fonction des stades, synthèse que l'on ne trouve pas actuellement dans la littérature. Les principes techniques sont bien sûr développés, sans entrer toutefois dans la description étape par étape des très nombreuses interventions présentées qui confinerait au catalogue. Bien évidemment les types d'hospitalisation et les techniques d'anesthésie utilisées s'adaptent au confort du patient et à la complexité du geste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Poignet, Arthrose post-traumatique, Arthrodèse partielle, Arthrodèse totale, Arthroscopie, Prothèse totale poignet


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des séquelles des dissociations scapholunaires et pseudarthroses du scaphoïde
  • G. Herzberg
| Article suivant Article suivant
  • Synovectomie des extenseurs et des fléchisseurs de la main et du poignet
  • D. Bourguignon, E. Roulot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.