Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge dermo-cosmétique des hyperpigmentations - 20/12/12

Doi : 10.1016/S0151-9638(12)70121-7 
D. Guerrero
Cabinet de Dermatologie, 5 Avenue Général de Gaulle, 34210 Beaufort, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les hyperpigmentations sont des situations très fréquentes qui vont pénaliser la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Cependant, si lentigos et mélasma constituent un indéniable désagrément esthétique, leur caractère tout à fait bénin impose une prise en charge dénuée de risques significatifs.

A côté des procédures (laser, peeling…) et des topiques médicamenteux dépigmentants dont dispose le dermatologue, il reste une large place pour les dépigmentants dermocosmétiques. Ces derniers vont s’inspirer des mécanismes d’action du classique « trio de Kligman » (médicamenteux) et en réaliser une transposition dermo-cosmétique incluant des accélérateurs du turn-over épidermique, des exfoliants, et des actifs agissant aux différentes étapes de la mélanogénèse, sans posséder les effets secondaires de l’hydroquinone, limitée aujourd’hui à une utilisation médicamenteuse. Une place particulière doit être faite pour certains antioxydants qui participent à la réduction de l’inflammation cutanée et complètent efficacement l’action des autres familles d’actifs.

On ne saurait trop rappeler le rôle aggravant constant de l’exposition solaire et la nécessité de mettre en place des mesures systématiques de photoprotection. Le maquillage médical correcteur restant le recours, transitoire ou définitif, à la prise en charge des hyperpigmentations.

Ainsi, les dermo-cosmétiques dépigmentants pourront être utilisés pour quasiment tous les types d’hyperpigmentations, avec une efficacité très variable selon leur étiologie, seuls mais le plus souvent en combinaison avec des procédures, participant ainsi à un véritable programme de soin qu’il faudra idéalement adapter au cas par cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Hyperpigmentations are very frequent situations that can have considerable impact on the quality of life of affected individuals. However, even if the esthetic prejudice they generate is undeniable, lentigo and melasma are benign conditions that require above all a risk-free management.

In addition to the dermatological procedures (peeling, laser, etc.) and the topical drugs available to the dermatologist, there remains significant room for depigmenting dermocosmetic products. These products succeeded to transpose features of the classic pharmaceutical formula invented by Kligman from which they were inspired to the field of dermocosmetics. They comprise activators of epidermal turn-over, skin exfoliants, and active ingredients that interfere with the different stages of melanogenesis, without having the side effects of hydroquinone whose usage remains limited to the field of prescription drugs. Antioxidants are a particularly interesting addition because they participate in reducing cutaneous inflammation and efficiently complete the action of the other components of a depigmenting formula.

It is important to remind the aggravating role that sun exposure has on hyperpigmentations. Therefore, measures of rigorous photoprotection are mandatory. Medical makeup, transitory or definite, is an interesting option for the management of hyperpigmentations. Consequently, depigmenting dermocosmetics, used in monotherapy but - most frequently - in combination with dermatological procedures, can be used in literally all types of hyperpigmentations with an efficacy that is dependent on the specific etiology. They are suited to be part of a treatment program that has to be adapted on a case-by-case basis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° S3

P. S115-S118 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lasers
  • T. Passeron
| Article suivant Article suivant
  • Maquillage médical : la correction des troubles de l’hyperpigmentation
  • J. Nonni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.