Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ostéosynthèse du rachis : évolution des matériels et des techniques - 02/01/13

[44-142]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(12)58654-X 
J.-P. Steib , S. Schuller
Service de chirurgie du rachis, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 20
Iconographies 38
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

La chirurgie instrumentale du rachis a connu différentes révolutions : le Harrington, les plaques de Roy-Camille et le matériel de Cotrel-Dubousset. La prise en compte du profil sagittal rachidien est plus récente et la chirurgie transcutanée est la dernière nouveauté. Les prises rachidiennes intéressent l'épineuse, la lame, les processus articulaire ou transverse, le corps vertébral, mais aujourd'hui le pédicule est la fixation la plus utilisée. Les moyens de fixation sont variés allant des fils aux crochets ; actuellement les vis sont à l'honneur, pédiculaires par abord postérieur, corporéales par abord antérieur. Les moyens de liaison entre points de fixation sont les tiges qui ont remplacé les plaques, mais on retrouve des fils, des ligaments et des cages intersomatiques. La connexion entre éléments de fixation et liaison se fait par écrous, bloqueurs ou clips mais principalement par bouchons vissés dans le corps ouvert des implants. Le rachis n'étant pas un os long, son ostéosynthèse doit répondre à des critères précis avec greffe osseuse pour durer. Le rachis n'est pas plat de profil et l'ostéosynthèse doit respecter ou restaurer les courbures physiologiques : les zones de cyphose et de lordose doivent être respectées par l'ostéosynthèse afin de restaurer l'anatomie pour un rachis équilibré. Les gestes osseux ne doivent pas nuire à la fonction de protection nerveuse de la colonne. Par voie postérieure, la fixation vissée se fait sur l'occipital, les masses latérales de C1, les pédicules de C2, l'odontoïde, les massifs articulaires cervicaux, et en transarticulaire (C1-C2), et dans les pédicules en thoracique, lombaire et sacré. La voie antérieure permet un vissage du corps vertébral. À tous les étages, les crochets (lamaires ou pédiculaires) orientés en haut ou en bas sont souvent utilisés en pince pour une fixation neutre. Les cages placées par abord postérieur ou antérieur maintiennent l'espace intervertébral. La réduction des lésions par vissage en compression est le plus souvent indirecte. La distraction-compression écartant (ou rapprochant) les extrémités du montage a un effet de translation sur le sommet de la déformation. La translation du sommet a un effet de distraction (ou de compression) sur les extrémités du montage. La correction peut aussi être obtenue par rotation de la tige ou par cintrage in situ. Le but de l'ostéosynthèse est d'obtenir une fixation rachidienne solide en bonne position pour attendre dans les meilleures conditions la guérison.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ostéosynthèse, Rachis, Instrumentation, Chirurgie du rachis, Réduction, Fixation


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Abord du rachis lombaire et de la charnière lombosacrée
  • A. Poignard, J. Delambre, S. Queinnec, J. Allain
| Article suivant Article suivant
  • Biopsies discovertébrales
  • V. Bousson, B. Hamze, D. Petrover, C. Parlier-Cuau, I. Genah, E. Sibileau, J.-D. Laredo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.