Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets indésirables cardiaques des chimiothérapies - 08/01/13

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.04.014 
Marion Castel 1, 2, Fabien Despas 1, 2, Anouchka Modesto 3, Céline Gales 1, Benjamin Honton 1, 4, Michel Galinier 4, Jean-Michel Senard 1, 4, Atul Pathak 1, 2, , 4
1 Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires de Rangueil, IFR31, UPS, université de Toulouse, Inserm, U1048, 31432 Toulouse, France 
2 CHU de Toulouse, département de pharmacologie clinique, 31073 Toulouse, France 
3 CHU de Toulouse, département de pneumologie, 31432 Toulouse, France 
4 CHU de Toulouse, département de cardiologie, 31432 Toulouse, France 

Atul Pathak, faculté de médecine, service de pharmacologie clinique, Inserm U1048, 37, Allées J.-Guesde, 31000 Toulouse, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

The spectrum of chemotherapy’s cardiac side effect of chemotherapy has expanded with the new combinations of cytotoxic and targeted therapies over the past 10 years.

Moreover, cancer therapy administrated to “new” populations, especially elderly patients or patients with cardiovascular disease and/or coronary artery disease history, has increased considerably.

According to the American College of Cardiology and American Heart Association (ACC/AHA), patients receiving chemotherapy can be considered in the A group of heart failure.

Many cardiovascular adverse effects appear with cancer therapy and suspend treatment purchase, or leading to an alteration of quality of life, and increasing mortality risks.

The most clinically evident cardiotoxicity and best known is the anthracyclines adverse effect. Other cytotoxic are associated with a significant risk of cardiovascular complications include alkylating agents such as 5-fluorouracil and paclitaxel. Cardiovascular adverse effects are associated with the use of targeted therapies such as tyrosine kinase inhibitors: trastuzumab, bevacizumab. At the same time, drugs used to hematological malignancies, as acid all-trans-retinoic acid and arsenic trioxide are cardiotoxics.

The most serious cardiac complications of cancer therapies is heart congestive failure, mainly due to the use of anthracyclines, cyclophosphamide and trastuzumab, usually at high doses. Myocardial ischemia is mainly caused by interferon and antimetabolites.

Other side effects may occur such as hypotension, hypertension, arrhythmias and conduction disturbances, pericarditis, and thromboembolic complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Le champ des effets indésirables cardiaques des chimiothérapies s’est étendu avec le développement de nombreux protocoles associant des cytotoxiques classiques et des thérapies ciblées depuis ces 10 dernières années.

Leur administration chez de nouvelles populations de patients a considérablement augmenté, notamment chez les patients âgés et chez les patients avec des antécédents cardiovasculaires et/ou coronaires.

Selon l’American College of Cardiology et l’American Heart Association (ACC/AHA), les patients recevant une chimiothérapie peuvent être considérés comme appartenant au groupe à risque d’insuffisance cardiaque de stade A.

De nombreux anticancéreux systémiques ont des effets indésirables sur le système cardiovasculaire, effets pouvant remettre en cause la poursuite du traitement, entraînant parfois une détérioration de la qualité de vie et pouvant augmenter le risque de mortalité.

La cardiotoxicité la plus cliniquement évidente et la mieux connue est celle des anthracyclines. Les autres cytotoxiques associés à un risque important de complications cardiovasculaires comprennent les agents alkylants, comme le 5-fluoro-uracile et le paclitaxel. Des effets indésirables cardiovasculaires sont également associés à l’utilisation de thérapies ciblées, telles que des inhibiteurs de tyrosine kinase : le trastuzumab, le bévacizumab, ou des médicaments utilisés dans le traitement des hémopathies malignes, tels que l’acide tout-trans-rétinoïque et le trioxyde d’arsenic.

La complication cardiaque la plus sévère des thérapies anticancéreuses est l’insuffisance cardiaque congestive, liée principalement à l’utilisation des anthracyclines, du cyclophosphamide ou du trastuzumab, le plus souvent à forte dose. L’ischémie myocardique est principalement en relation avec l’exposition à l’interféron et aux antimétabolites.

D’autres effets indésirables peuvent survenir tels que l’hypotension, l’hypertension, les arythmies et les troubles de conduction, les péricardites et les complications thromboemboliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 1

P. 26-39 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Abstinence dans l’alcoolodépendance : approche critique et actualisée des recommandations nationales de 2001
  • Benjamin Rolland, Vincent Laprevote, Pierre Alexis Geoffroy, Dewi Guardia, Raymund Schwan, Olivier Cottencin
| Article suivant Article suivant
  • Infections et parasitoses intestinales aiguës : il est urgent d’éclairer la « boîte noire » !
  • Olivier Bouchaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.