Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’enseignement de la médecine narrative peut-il être une réponse à l’attente de formation des étudiants à la relation médecin–malade ? - 08/01/13

Can narrative medicine be an answer to patient physician relationship teaching according to students’ demand in medical education curricula?

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.09.012 
François Goupy 1, , 5 , Gaëlle Abgrall-Barbry 1, Elisabeth Aslangul 1, 5, Anne Chahwakilian 2, Didier Delaitre 3, Thomas Girard 1, Jean-Michel Lassaunière 1, Nicolas Roche 1, 5, Tali-Anne Szwebel 1, Nicolas Dantchev 1, Patrick Triadou 4, 5, Claire Le Jeunne 1, 5
1 Assistance publique–hôpitaux de Paris, Hôtel-Dieu de Paris, 75004 Paris, France 
2 Assistance publique–hôpitaux de Paris, hôpital Broca, 75013 Paris, France 
3 Bureau d’Enquêtes de l’Aviation Civile, 93352 Le Bourget cedex, France 
4 AP–HP, hôpital Necker Enfants Malades, 75015 Paris, France 
5 Université Paris Descartes, faculté de médecine, 75006 Paris, France 

François Goupy, Hôpital Hôtel-Dieu, unité de santé publique et information médicale, 1, place du Parvis-Notre-Dame, 75181 Paris cedex 4, France.

Summary

Introduction

Coming from literature and medicine and medical humanities north American seminars, narrative medicine has applied narratology for analyzing patients’ discourse and has been taught during a decade.

Methods

At Paris Descartes School of Medicine a twenty-hour narrative medicine elective program including whole class lectures and writing and reading small group exercises for second year medical students has been assessed using satisfaction questionnaires.

Results

Although several students were uncomfortable with the first writing and reading exercises, the whole satisfaction scores demonstrate that this new program is very well appreciated even when students did not choose this program because they were interested with the patient physician relationship. These results have been confirmed when all students state this program should be continued and when half of them state this program should be offered to more students or made mandatory.

Discussion

The primary focus on literary characteristics of patients’ and physicians’ discourses, without ignoring psychoanalysis theory, has shown to be safe for young students. Writing exercises are encouraged but not mandatory, and reading is optional if ever they feel embarrassed after producing their own texts. Narrative medicine impact on students’ attitudes and behaviors has now to be assessed before implementing new educational programs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Issu de la tradition nord américaine des séminaires de literature and medicine et de medical humanities, l’enseignement de la médecine narrative, qui est une application de la narratologie pour analyser les récits des patients, se développe depuis une dizaine d’années.

Méthodes

Un enseignement de médecine narrative comprenant une vingtaine d’heures également réparties entre des enseignements théoriques et des exercices d’écriture et de lecture pratiqués en groupes de huit étudiants inscrits en deuxième cycle à Paris Descartes, a été évalué à partir d’une exploitation de questionnaires de satisfaction.

Résultats

Les scores ont montré que des étudiants étaient déroutés par les premiers exercices d’écriture et de lecture. L’évaluation a mis en évidence un accueil très favorable de cet enseignement, y compris par les étudiants qui l’avaient choisi pour des raisons de convenance personnelle. Ces résultats ont été confirmés par le souhait unanime des étudiants que cet enseignement optionnel soit maintenu, et par la suggestion par la moitié d’entre eux que cet enseignement soit offert à un plus grand nombre ou même rendu obligatoire.

Discussion

En privilégiant l’analyse littéraire des discours du patient et du médecin, la médecine narrative est une pédagogie qui, sans ignorer les apports de la psychanalyse, limite le risque de placer de jeunes étudiants dans l’embarras. L’exercice d’écriture est encouragé mais non obligatoire, et une fois son texte écrit, l’étudiant a la liberté de le lire ou non à ses camarades. Il faut évaluer l’impact de l’enseignement de la médecine narrative sur les attitudes et sur les comportements des étudiants, avant d’en envisager la diffusion.

Ce qui était connu

La formation des étudiants à la relation médecin–malade repose sur des enseignements de psychologie médicale, de communication médicale, d’éthique médicale, et sur le « compagnonnage » pendant les stages à l’hôpital et chez le praticien de médecine générale.

Ce qu’apporte l’article

L’enseignement des principes de la narratologie – analyse de la forme, de la structure, de la temporalité, etc. d’un récit – et la pratique en petits groupes d’exercices d’écriture et de lecture, sensibilise l’étudiant à :
l’importance de « l ’histoire » racontée par le patient, au-delà de l’énoncé de ses plaintes;
l’utilité pour le médecin d’une « écoute attentive » qui enrichit l’analyse séméiologique, et renforce l’alliance thérapeutique;
l’intérêt de l’écriture pour « penser la relation médecin–malade » et le métier de médecin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 1

P. e1-e8 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Narrative medicine in the international education of physicians
  • Rita Charon
| Article suivant Article suivant
  • Intervention du médecin en garde à vue : proposition d’un certificat médical amélioré
  • Hugo Briffa, Thomas Lefèvre, Cyril Boraud, Patrick Chariot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.