Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pathologie du sein chez l’homme - 10/01/13

Doi : 10.1016/j.jradio.2012.07.015 
M. Charlot a, , O. Béatrix b, F. Chateau a, J. Dubuisson b, F. Golfier b, P.J. Valette a, F. Réty a
a Service d’imagerie médicale, centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 
b Service de gynécologie oncologique, centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La majorité des lésions du sein chez l’homme est d’origine bénigne. La gynécomastie est une pathologie très fréquente, correspondant à une croissance de la glande mammaire suite à des modifications hormonales. Trois formes radiologiques ont été décrites : nodulaire, dendritique et diffuse. Son principal diagnostic différentiel est l’adipomastie, correspondant à des dépôts adipeux dans le tissu sous-cutané. Le cancer du sein chez l’homme est rare. Ses principaux facteurs de risque sont des pathologies responsables de désordres hormonaux, des antécédents d’irradiation thoracique et des antécédents familiaux de cancer du sein (notamment dans les familles porteuses d’une mutation du gène BRCA2). La mammographie montre le plus souvent une masse sans calcifications. L’échographie est utile au bilan d’extension local et permet de détecter des adénomégalies axillaires. L’IRM n’a pas actuellement d’indication pour le bilan du cancer du sein masculin. La clinique seule permet le plus souvent de différencier les lésions bénignes des lésions malignes. L’imagerie ne doit pas être réalisée de façon systématique mais doit être réservée aux patients pour lesquels le diagnostic clinique est incertain ou qui présentent des facteurs de risque de cancer du sein, ainsi que pour guider les biopsies et pour le bilan d’extension.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sein, Homme, Cancer, Gynécomastie


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Diagnostic and Interventional Imaging, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2012  Éditions françaises de radiologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 94 - N° 1

P. 26-36 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point sur l’adénomyose
  • G. Levy, A. Dehaene, N. Laurent, M. Lernout, P. Collinet, J.-P. Lucot, C. Lions, E. Poncelet
| Article suivant Article suivant
  • Traitement endovasculaire des hémoptysies : évaluation à moyen et à long terme
  • H. Racil, H. Rajhi, R. Ben Naceur, A. Chabbou, H. Bouecha, N. Mnif

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.