Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des paralysies faciales idiopathiques par méthylprednisolone et aciclovir - 16/02/08

Doi : AORL-09-2002-119-4-0003-438X-101019-ART3 

D. Lejeune [1],

I. Bernat [1],

E. Vitte [1],

G. Lamas [1],

J.C. Willer [2],

J. Soudant [1],

F. Tankéré [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Traitement des paralysies faciales idiopathiques par méthylprednisolone et aciclovir

Objectifs

Ce travail est un essai thérapeutique ouvert sans groupe contrôle des paralysies faciales idiopathiques (PFI) dont les résultats sont discutés par rapport à la littérature.

Matériel et Méthode

Entre 1997 et 2000, 76 patients présentant une PFI ont été traités par voie parentérale, avant le 14 e jour d'évolution par 2 mg/Kg/j de méthylprednisolone et 5 à 10 mg/Kg/8 H d'aciclovir pendant 7 jours. La sévérité de la paralysie a été appréciée par l'échelle de House et Brackmann le premier jour de traitement et après 1 an d'évolution.

Résultats

Avant traitement, la population se composait de 38 % de grade II et III et de 62 % de grade IV à VI. Le bilan final retrouve 92 % de bons résultats (grades I et II) et 8 % de séquelles (grade III et IV). Toutes les PFI initialement en grade II ou III ont récupéré totalement. Les PFI de grade IV, V, VI ont favorablement évolué respectivement dans 94 %, 86 % et 50 % des cas.

Conclusion

Au vu des données de la littérature, les anti-inflammatoires stéroïdiens semblent favoriser la récupération des PFI. Les caractéristiques de notre étude ne nous permettent pas de conclure formellement à un bénéfice supplémentaire apporté par l'adjonction d'aciclovir. Ce bénéfice pourrait dépendre de la précocité de sa prescription.

Abstract

Treatment of Bell's Palsy with Acyclovir and Methylprednisolone

Objective

An open therapeutic trial was conducted in patients with Bell's palsy. Results were compared with data in the literature.

Materials and Methods

Between 1997 and 2000, 76 patients with Bell's palsy were treated with intravenous methylprednisolone (2 mg/kg/day) and acyclovir (5-10 mg/kg/8 hours) for 7 days. Treatment was initiated in all patients before the 14th day of illness. Severity of the palsy was scored on the first day of treatment and again one year later using the House and Brackman scale.

Results

Grade II or III palsy were observed in 38 % of the patients at initial presentation, grades IV to VI in 62 %. After treatment, 92 % of the patients had reverted to grades I and II (good outcome) and only 8 % had sequelae at 1-year follow-up. All patients with initial grade I or II recovered completely. For patients with grade IV, V, or VI complete recovery at 1 year was observed in 94, 86 and 50% respectively.

Conclusion

Data in the literature suggest that corticosteroids should improve recovery in Bell's plasy. In our study, adjunction of acyclovir did not demonstrate any clear improvement in the cure rate. Benefit could depend on early prescription.


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 119 - N° 4

P. 209-215 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diplôme d'Université d'audiophonologie et otologie de l'enfant
| Article suivant Article suivant
  • Aréflexie vestibulaire bilatérale : une notion toute relative
  • E. Ulmer, J. Magnan, A. Chays

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.