Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Compréhension et utilisation de l’indice universel de rayonnement solaire (« indice ultraviolet ») par les dermatologues français métropolitains - 15/01/13

Doi : 10.1016/j.annder.2012.09.010 
C. Sin a, A. Beauchet b, A. Marchal a, M.-L. Sigal a, E. Mahé a,
a Service de dermatologie, centre hospitalier Victor-Dupouy, 69, rue du Lieutenant-Colonel-Prud’hon, 95107 Argenteuil cedex, France 
b Département de santé publique, CHU Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92104 Boulogne-Billancourt cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le principal facteur de risque de développer des cancers cutanés est l’exposition aux ultraviolets (UV). L’indice universel de rayonnement UV solaire (IUV) est une mesure simple du rayonnement UV à la surface de la terre ; c’est ainsi un indicateur du risque de lésions cutanées, en l’absence de mesures de protection et en tenant compte du phototype. L’IUV est promu par l’OMS et sert à sensibiliser la population à la nécessité de prendre des mesures de protection en cas d’exposition au rayonnement UV. Seules quelques études ont évalué la compréhension de cet indice, essentiellement en population générale. Cette étude évalue la compréhension et l’utilisation de l’IUV par les dermatologues en France métropolitaine.

Matériel et méthodes

En décembre 2011, une enquête a été menée auprès de 400 dermatologues français tirés au sort. Les questions posées concernaient leur connaissance et leur utilisation personnelle et professionnelle de l’IUV.

Résultats

Cent soixante-cinq (41,5 %) réponses ont été analysées. L’indice UV était connu par 79 % des dermatologues interrogés. Moins d’un tiers des dermatologues connaissaient les valeurs « clés » de l’IUV. Moins de la moitié des dermatologues s’informant de l’IUV déclaraient modifier leur comportement en fonction de l’IUV. Seuls 12,1 % des dermatologues déclaraient l’utiliser dans leurs messages de prévention solaire.

Discussion

Les résultats de notre étude montrent que l’IUV est méconnu et très peu utilisé par les dermatologues en France. Cet indice, compréhensible par tous, pourrait être intégré dans les messages de prévention solaire des dermatologues et pourrait être utilisé toute l’année et notamment dans des populations cibles, telles que les enfants scolarisés et les enfants pratiquant des sports en plein air.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The principal risk factor for development of skin cancers is exposure to ultraviolet (UV) radiation. The universal solar UV index (UVI) consists of a simple measurement of UV radiation at the earth’s surface, which provides an indicator of the risk of skin lesions in the absence of protective measures and taking into account individual phototype. The UVI is recommended by the WHO and is used to educate populations about the need to take protective measures in the event of exposure to UV radiation. There have been very few studies to assess understanding of this index, and these have been conducted primarily among the general population. Our study assesses understanding and use of the UVI among dermatologists in metropolitan France.

Materials and methods

This survey was conducted in December 2011 among 400 randomly selected French dermatologists. The questions asked concerned their personal and professional knowledge and their use of the UVI.

Results

We analysed 165 (41.5%) of the answers. The UVI was known to 79% of the dermatologists questioned. Less than one third of dermatologists knew the key values in the UVI. Less than half of the dermatologists aware of the UVI reported acting upon the values in question. Only 12.1% of the dermatologists said that they used the index in their communication concerning prevention of sunburn.

Discussion

The results of our study show that the UVI is poorly known and not very widely used among dermatologists in France. This index, readily understood by anyone, could be incorporated by dermatologists in their prevention messages concerning solar radiation and it could be used throughout the year, particularly in target populations such as schoolchildren and children taking part in outdoor sports.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Indice ultraviolet, Prévention solaire, Dermatologue

Keywords : Ultraviolet index, Sun prevention, Dermatologist


Plan


 Les résultats préliminaires de cette étude ont été présentés lors du 27e congrès de la FFFCEDV (Atelier « Photoprotection : actualités »).


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 140 - N° 1

P. 15-20 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs de la douleur dans les gestes techniques dermatologiques
  • K. Talour, M. Schollhammer, R. Garlantezec, B. Quinio, L. Misery
| Article suivant Article suivant
  • Étude histologique et immunohistochimique des anomalies vasculaires et inflammatoires de la rosacée
  • C. Perrigouard, B. Peltre, B. Cribier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.