Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimal follow-up in adult patients with congenital heart disease and chronic pulmonary regurgitation: Towards tailored use of cardiac magnetic resonance imaging - 01/02/13

Doi : 10.1016/j.acvd.2012.10.003 
Magalie Ladouceur a, b, , Florence Gillaizeau c, Alban Redheuil d, Laurence Iserin b, Damien Bonnet a, Younes Boudjemline a, Elie Mousseaux d
a Department of Paediatric Cardiology, Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes, M3C, Necker Hospital, Université Paris Descartes, Paris, France 
b Adult Congenital Heart Disease Unit, Cardiology Department, Georges-Pompidou European Hospital, Université Paris Descartes, Paris, France 
c Statistics Department, Clinical Research Unit, Georges-Pompidou European Hospital, Université Paris Descartes, Paris, France 
d Department of Cardiovascular Radiology, Georges-Pompidou European Hospital, Université Paris Descartes and Inserm U678, Paris, France 

Corresponding author. Adult Congenital Heart Disease Unit, Department of Cardiology, Hôpital Européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France. Fax: +33 1 56 09 26 64.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Pulmonary regurgitation (PR) is a common complication of right ventricular outflow tract (RVOT) reconstruction and leads to right ventricular (RV) dilatation and dysfunction. Although cardiac magnetic resonance (CMR) is the gold standard for evaluating PR and RV dysfunction, cost and limited availability are problems in many centres.

Aims

To determine clinical, electrocardiographic and echocardiographic predictors of these complications and optimize patient selection for their short-term follow-up by CMR.

Methods

Ninety-four patients with a history of RVOT repair were prospectively included. All patients had a clinical examination, electrocardiography, echocardiography and CMR.

Results

QRS duration, indexed end-diastolic RV (EDRV) diameter and area on echocardiography were significantly associated with RV dilatation on CMR (P<0.001). The distal localization of Doppler PR flow was the strongest echocardiographic criterion associated with severe PR (P<0.001). Arrhythmia history and high Tei index were significantly associated with low RV ejection fraction (P<0.001 and P=0.017, respectively). In multivariable analysis, grade of PR, QRS duration, arrhythmia and valvulotomy were strongly associated with severe PR and RV dilatation or systolic RV dysfunction. From these results, an approach based on a scaled scoring system for selecting patients who need short-term CMR evaluation and close follow-up was evaluated. This method should avoid 31% of CMR examinations, with a sensitivity of 97.7%.

Conclusion

Clinical, electrocardiographic and echocardiographic criteria can be used to accurately evaluate patients with RVOT repair. The combination of such features facilitates identification of patients who do or do not require close CMR evaluation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’insuffisance pulmonaire (IP) est une complication fréquente de la reconstruction de la voie droite et entraîne une dilatation et une dysfonction du ventricule droit (VD). Bien que l’imagerie par résonance cardiaque soit la référence pour évaluer l’IP et la fonction VD, son coût et sa disponibilité limitée sont problématiques dans de nombreux centres.

Objectifs

Déterminer les critères cliniques, ECG et échocardiographiques prédictifs de ces complications et optimiser la sélection des patients pour un suivi à court terme de ces complications par IRM.

Méthodes

Quatre-vingt-quatorze patients ayant des antécédents de reconstruction de la voie droite ont été inclus prospectivement. Tous les patients avaient un examen clinique, un ECG, une échocardiographie et une IRM.

Résultats

La durée du QRS, le diamètre et la surface télédiastoliques indexés du VD en échocardiographie étaient significativement associés à une dilatation VD en IRM (p<0,001). La localisation distale de l’IP au Doppler était le critère le plus fortement corrélé à une IP sévère diagnostiquée en IRM (p<0,001). Les antécédents d’arythmies et un indice de Tei augmenté étaient significativement associés à une dysfonction VD (p<0,001 et p=0,017, respectivement). En analyse multivariée, le grade de l’IP, la durée du QRS, l’arythmie et une valvulotomie étaient fortement associés à une IP sévère et une dilatation VD importante ou à une dysfonction systolique VD. À partir de ces résultats, une approche, basée sur un système de scores, pour sélectionner les patients qui ont besoin à court terme d’une évaluation IRM a été évaluée. Cette méthode permettrait d’éviter 31% des examens IRM, avec une sensibilité de 97,7%.

Conclusion

Des critères clinique, ECG et échocardiographiques peuvent être utilisés pour évaluer avec précision les patients ayant une chirurgie de la voie droite. La combinaison de ces caractéristiques permet de déterminer les patients qui nécessitent ou pas une évaluation rapprochée en IRM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Congenital heart disease, Pulmonary regurgitation, Right ventricle, Cardiac magnetic resonance

Mots clés : Cardiopathie congénitale, Insuffisance pulmonaire, Ventricule droit, Imagerie par résonance magnétique cardiaque

Abbreviations : CI, CMR, ECG, EDRV, EF, ESRV, IVA, LV, OR, PHT, PR, PVR, RV, RVEF, RVOT, TDI, ToF, TR, VENC


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 1

P. 27-35 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact of right ventricular outflow tract size and substrate on outcomes of percutaneous pulmonary valve implantation
  • Younes Boudjemline, Georgia Sarquella-Brugada, Issam Kamache, Mehul Patel, Magalie Ladouceur, Damien Bonnet, Fazia-Marie Boughenou, Alain Fraisse, Laurence Iserin
| Article suivant Article suivant
  • Predicting favourable outcomes in the setting of radiofrequency catheter ablation of long-standing persistent atrial fibrillation: A pilot study assessing the value of left atrial appendage peak flow velocity
  • Stéphane Combes, Sophie Jacob, Nicolas Combes, Nicole Karam, Arnaud Chaumeil, Benoit Guy-Moyat, Frédéric Treguer, Antoine Deplagne, Serge Boveda, Eloi Marijon, Jean-Paul Albenque

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.