Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ultraviolet radiation at Mediterranean latitudes and protection efficacy of intraocular lenses - 09/02/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.03.018 
J.M. Artigas a, b, , A. Felipe a, b, A. Navea a, C. Artigas c, J.L. Menezo a
a Fundación oftalmológica del Mediterráneo (FOM), bifurcación Pío Baroja-General Avilés, s/n. E46015 Valencia, Spain 
b Depto. de optica, facultad de Física, universidad de Valencia, C/Dr. Moliner, 50, E46100 Burjassot (Valencia), Spain 
c Universidad Cardenal Herrera-CEU, Avda Seminario s/n, 46113, Moncada (Valencia), Spain 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

After determining the mean intensity of ultraviolet radiation to which the human eye is exposed at Mediterranean latitudes, this data is used to evaluate the efficacy of the ultraviolet filters incorporated into various intraocular lenses.

Methods

Ultraviolet radiation measured at Mediterranean latitudes was used as a reference for the theoretical calculation of the amount of radiation to which the human eye is exposed. The spectral transmission curve from 290 to 380nm was measured for 10 IOLs using a UV/VIS Perkins-Elmer Lambda 800 spectrometer.

Results

At Mediterranean latitudes, at sea level, with a mean annual solar irradiation of 50 j/cm2, the human eye receives a quantity of UVA and UVB that is lower than the threshold toxic dose for the rabbit crystalline lens (93 j/cm2 for UVA and 6.45 j/cm2 for UVB). However, at higher altitudes and with albedo approaching 0.9 (fresh snow), the amount of radiation increases, with duration of exposure potentially playing a significant role. The UV filters incorporated into the IOLs studied are, in general, protective against such levels of radiation.

Conclusion

At Mediterranean latitudes, at sea level, the amount of UV radiation to which our eyes are exposed is insufficient to damage the crystalline lens; however, at higher altitudes, the risk of such damage exists. UV filters incorporated into intraocular lenses are generally effective, since they filter all radiation with wavelengths under 380nm.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Nous nous basons sur l’intensité moyenne des radiations ultraviolettes auxquelles l’œil humain est exposé au niveau du bassin méditerranéen. Conformément à ces données, nous déterminons l’efficacité des filtres ultraviolets incorporés dans les différentes lentilles intraoculaires.

Méthodes

Les radiations ultraviolettes mesurées en méditerranée sont utilisées comme référence pour le calcul théorique de la quantité de radiation à laquelle l’œil humain est exposé. La courbe de transmission spectrale dans l’intervalle des 290 à 380nm de dix lentilles intraoculaires est mesurée en utilisant un spectrophotomètre Perkin-Elmer Lambda 800 UV/VIS.

Résultats

Au bassin méditerranéen, au niveau de la mer, et avec une intensité moyenne annuelle de radiations solaires de 50 j/cm2, l’oeil humain reçoit une quantité de UVA et d’UVB au deçà de la dose seuil de nuisibilité d’un cristallin de lapin (93 j/cm2 pour les rayonnements UVA et 6,45 j/cm2 pour les UVB). Cependant, si l’altitude augmente et l’albédo atteint la valeur de 0,9 (neige fraîche), la quantité des radiations augmente, et alors le temps d’exposition peut jouer un rôle important. Les implants intraoculaires avec filtre UV protègent en général d’une telle radiation.

Conclusion

La quantité de rayons UV à laquelle nos yeux sont exposés, au niveau de la mer, au bassin méditerranéen, n’est pas suffisante pour produire des dommages au cristallin ; cependant en altitude le risque d’endommagement existe. Les filtres UV incorporés dans les implants intraoculaires sont en général efficaces, puisqu’ils suppriment toutes les radiations de longueurs d’ondes inférieures à 380nm.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ultraviolet radiation, Intraocular lens, UV filters, Ocular radiation exposure

Mots clés : Radiations ultraviolettes, Implants intraoculaires, Filtres ultraviolets, Exposition oculaire à la radiation


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1

P. 23-28 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats fonctionnels de la chirurgie de la cataracte de l’adulte
  • N. Guirou, A. Napo, A. Dougnon, S. Bakayoko, F. Sidibé, M.-K. Sidibé, I. Conaré, L. Traoré, J. Traoré
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des néovaisseaux choroïdiens maculaires du myope fort : injection intravitréenne de bevacizumab versus photothérapie dynamique à la vertéporfine à 24 mois
  • L. El Matri, A. Chebil, R. Bouraoui, F. Kort, M. Bouladi, S. Basaraih

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.