Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la chirurgie de la cataracte sur l’épaisseur maculaire centrale chez le patient diabétique sans rétinopathie diabétique - 09/02/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.03.008 
A. Giocanti-Aurégan , T. Grenet, F. Fajnkuchen, G. Chaine
Service d’ophtalmologie, université Paris XIII, hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Déterminer s’il existe un épaississement maculaire après chirurgie de la cataracte chez les patients diabétiques ne souffrant ni de rétinopathie diabétique (RD) ni d’œdème maculaire en préopératoire.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude prospective, non contrôlée, comparant l’épaisseur maculaire mesurée en OCT avant chirurgie de la cataracte à l’épaisseur maculaire mesurée trois et six mois après chirurgie.

Résultats

Trente-six yeux de 21 patients (dix hommes et 11 femmes) ont été inclus dans cette étude entre novembre 2008 et mai 2009. L’épaisseur fovéolaire moyenne mesurée en préopératoire était de 198μm (±18,5μm), 202μm (±17,2μm) trois mois après chirurgie et 212μm (±18,9μm) six mois après chirurgie.

Discussion

Dans notre étude, nous ne mettons pas en évidence d’épaississement fovéolaire central significatif trois mois après chirurgie de la cataracte, mais en revanche, nous mesurons un épaississement significatif à six mois. Cet épaississement est d’ordre toutefois comparable aux valeurs d’épaississement maculaire retrouvées dans la littérature après chirurgie de la cataracte dans une population non diabétique.

Conclusion

La chirurgie de la cataracte chez le patient diabétique sans atteinte rétinienne préopératoire ne semble pas entraîner d’épaississement maculaire majeur par rapport au patient non diabétique. La période durant laquelle le patient diabétique ne présente ni RD, ni maculopathie semble la plus favorable à une chirurgie de la cataracte quand celle-ci est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To determine whether cataract surgery increases macular thickness in diabetic patients without preoperative retinopathy or macular edema.

Patients and methods

In a prospective, non-controlled study, we compared preoperative macular thickness as measured by OCT to that measured 3 and 6 months after cataract surgery.

Results

Thirty-six eyes of 21 patients (ten men and 11 women) were included in the study from November 2008 to May 2009. Mean foveolar thickness measured preoperatively was 198μm (±18.5μm) compared with 202μm (±17.2μm) 3 months postoperatively and 212μm (±18.9μm) 6 months postoperatively.

Discussion

In our study, we do not show a significant increase in central foveolar thickness 3 months after cataract surgery; however, we do measure a significant increase at 6 months. This increase in thickness is similar to that found in the literature after cataract surgery in a non-diabetic population.

Conclusion

Cataract surgery in diabetic patients without preoperative retinopathy does not appear to induce significant macular thickening compared to non-diabetic patients. The period prior to any diabetic retinopathy or maculopathy seems to be the most amenable to cataract surgery when necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète, Cataracte, Œdème maculaire diabétique, Tomography en cohérence optique (OCT), Épaisseur fovéolaire

Keywords : Diabetes mellitus, Cataract surgery, Diabetic macular edema, Ocular coherence tomography (OCT), Foveolar thickness


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1

P. 35-40 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des néovaisseaux choroïdiens maculaires du myope fort : injection intravitréenne de bevacizumab versus photothérapie dynamique à la vertéporfine à 24 mois
  • L. El Matri, A. Chebil, R. Bouraoui, F. Kort, M. Bouladi, S. Basaraih
| Article suivant Article suivant
  • Effets du peroxynitrite dérivé du monoxyde d’azote sur des explants oculaires bovins en culture
  • K. Lahmar-Belguendouz, H. Belguendouz, D. Hartani, O.S. Lahlou-Boukoffa, F. Bédiar-Boulaneb, C. Touil-Boukoffa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.