Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’une bascule d’asphéricité pour une plus grande multifocalité dans la chirurgie de la cataracte - 09/02/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.02.017 
N. Tarfaoui a, , Y. Nochez a, b, T.H. Luong a, S. Majzoub a, P.-J. Pisella a, b
a Service d’ophtalmologie, CHU de Bretonneau, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
b Faculté de médecine François-Rabelais, 10, boulevard Tonnellé, BP 3223, 37032 Tours cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Un des challenges de la chirurgie de la cataracte reste de compenser la fonction accommodative perdue. Cette étude a pour but d’évaluer les capacités de lecture en fonction d’implants intraoculaires d’asphéricité différente.

Patients et méthodes

Cette série rétrospective a inclus 40 yeux (20 patients). Le groupe témoin (28 yeux) a reçu deux implants asphériques négatifs (Acrismart 36A®, Carl Zeiss Meditec) alors que le groupe à asphéricité optimisée (12 yeux) a bénéficié d’un implant 36A® sur l’œil dominant et d’un implant asphérique nul (Acrismart 46 LC®, Carl Zeiss Meditec). Les critères d’inclusion étaient une asphéricité cornéenne comprise entre 0,15 et 0,30μm, et une acuité visuelle postopératoire au moins égale à 10/10e aux deux yeux. L’examen comprenait une évaluation de l’acuité visuelle sans et avec correction de près, de loin et en vision intermédiaire, ainsi qu’une courbe de défocus mono- et binoculaire, l’évaluation de la vision stéréoscopique, une aberrométrie cornéenne et totale.

Résultats

L’équivalent sphérique résiduel et l’acuité visuelle de loin en postopératoire n’étaient pas différents entre les deux groupes (respectivement p=0,11 et p=0,82). Par ailleurs, les patients du groupe 36A®/46LC® présentaient une meilleure acuité visuelle de près et en vision intermédiaire (p<0,05), ainsi qu’une meilleure vision stéréoscopique (p=0,027).

Discussion

L’étude de la profondeur de champ chez des patients pseudophaques implantés avec une « bascule » d’asphéricité montre que la combinaison binoculaire de deux profils asphériques différents semble améliorer la vision de près, sans pénaliser la meilleure vision stéréoscopique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

One of the remaining challenges in cataract surgery is to compensate for lost accommodative function. The purpose of our study is to evaluate reading ability with a combination of two different aspheric intraocular lenses.

Patients and methods

This retrospective study included 40 eyes (20 patients). The control group (28 eyes, 14 patients) received two negative aspheric intraocular lenses (Acrismart 36A®, Carl Zeiss Meditec), while the aspheric-optimized group (12 eyes, six patients) received an AcriSmart 36A® in the dominant eye and a zero-aspheric intraocular lens (Acrismart 46 LC®, Carl Zeiss Meditec) in the fellow eye. Patients with corneal asphericity between 0.15 and 0.30μm and a bilateral monocular postoperative visual acuity of at least 20/20 were eligible for inclusion. Uncorrected and best corrected visual acuity was measured for near, intermediate and distance vision. Corneal and total higher-order aberrations, monocular and binocular defocus curve, and stereoscopic performance were assessed.

Results

Postoperative spherical equivalent and best corrected distance visual acuity were not significantly different between the two groups (P=0.11 and P=0.82 respectively). However, the aspheric-optimized group (36A®/46 LC®) exhibited better near and intermediate visual acuity (P<0.05), and better stereoscopic vision (P=0.027).

Discussion

The depth of field results in pseudophakes implanted with “mix-and-match” aspheric lenses demonstrates that the binocular combination of two different aspheric profiles seems to improve near vision without affecting stereoscopic vision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Implants asphérique, Profondeur de champ, Multifocalité, Chirurgie de la cataracte

Keywords : Aspheric intraocular lenses, Depth of field, Multifocality, Cataract surgery


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1

P. 55-61 - janvier 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Protocole simplifié de prise en charge anesthésique chez les patients opérés de cataracte sous topique : étude rétrospective sur un an
  • C. de Beketch, M. Boissonnot, A.-F. Bernit, B. Debaene, M. Djabarouti, N. Bouamama, P. Dighiero
| Article suivant Article suivant
  • Évolution de la rétinopathie diabétique après chirurgie de la cataracte par phacoémulsification
  • M. Chéour, H. Mazlout, Y. Falfoul, I. Chakroun, A. Marrakchi, M. Skhiri, A. Zarrad, A. Kraïem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.