Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Clinical signs and radiographic evidence of esophageal perforation after tetraplegia - 19/02/13

Doi : 10.1016/j.rehab.2013.01.004 
S. Bellaiche a, , b , R. Di Blasio c, J. Luauté a, b, S. Jacquin-Courtois a, b, D. Boisson a, b, K. Charvier a, L. Tell a, G. Rode a, b
a Service de médecine physique et réadaptation neurologique, hôpital Henry-Gabrielle, hospices civils de Lyon, 20, route de Vourles, 69230 Saint-Genis-Laval, France 
b Inserm UMR-S 1028, CNRS UMR 5292, ImpAct, centre des neurosciences de Lyon, université Lyon-1, 16, avenue Lépine, 69676 Bron, France 
c Neurorehabilitation, Hospital Santa Maria del Pozzo, Somma Vesuviana (NA), Italy 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

A diagnosis of esophageal perforation at some time after cervical spine surgery is difficult to establish since there exists no clinical picture specific to tetraplegic patients. We carried out a detailed retrospective study of revelatory clinical manifestations and conventional radiographic data in a series of 16 patients hospitalized at Hôpital Henry-Gabrielle (Lyon, France) for rehabilitation purposes between 1983 and 2010 and who presented this complication. The most frequent clinical picture associates cervical pain, fever and dysphagia. Simple front and side X-rays of the cervical spine led in 77% of the cases to a diagnosis of esophageal perforation. The most prevalent radiographic signs of the latter consist in osteosynthesis hardware or instrumentation failure, prevertebral free air next to the cervical esophagus and enlarged prevertebral space. Visualized esophageal X-rays, also known as series, highlight parenchymal opacity next to the posterior wall of the esophagus. A diagnosis of esophageal perforation needs to be carried out in order to facilitate suitable treatment and avoid the compromising of vital functions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le diagnostic de perforation œsophagienne à distance de la chirurgie cervicale est difficile à poser devant l’absence de tableau clinique spécifique dans la population de tétraplégiques. Nous avons réalisé une étude rétrospective détaillée des manifestations cliniques révélatrices et des données de la radiologie conventionnelle chez une série de 16 patients hospitalisés à l’hôpital Henry-Gabrielle pour rééducation entre 1983 et 2010 ayant présenté cette complication. Le tableau clinique le plus fréquent associe douleur cervicale, fièvre et dysphagie. Les radiographies simples du rachis cervical face et profil ont permis de suspecter le diagnostic de perforation œsophagienne dans 77 % des cas. Les signes radiographiques les plus fréquents sont une défaillance du montage du matériel d’ostéosynthèse, la présence de clartés aériques prévertébrales en regard de l’œsophage cervical et un élargissement de l’espace prévertébral. Le transit œsophagien permet de mettre en évidence une image d’addition en regard de la paroi postérieure de l’œsophage. Le diagnostic de perforation de l’œsophage est important à poser pour permettre un traitement adapté et éviter une mise en jeu du pronostic vital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Esophageal perforation, Tetraplegia, Radiography

Mots clés : Perforation œsophagienne, Tétraplégie, Radiographie


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 1

P. 41-50 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Eccentric training in chronic heart failure: Feasibility and functional effects. Results of a comparative study
  • D. Besson, C. Joussain, V. Gremeaux, C. Morisset, Y. Laurent, J.-M. Casillas, D. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Complications arising after thoracic aortic surgery: A case report on an unusual spinal cord infarction. Physiopathological and clinical considerations
  • S. Duc, C. Delleci, L. Barandon, A. Nozeres, E. Cugy, M. Barat, P. Dehail

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.