Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accident ischémique transitoire révélant une neuroborréliose de Lyme - 20/02/13

Doi : 10.1016/j.praneu.2012.12.003 
T. Atroun a, , J. Varvat a, S. Exbrayat a, C. Cazorla b, A. Carricajo c, M. Epinat a, P. Garnier a
a Unité neurovasculaire, CHU de Saint-Étienne, 25, boulevard Pasteur, 42100 Saint-Étienne, France 
b Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Saint-Étienne, 25, boulevard Pasteur, 42100 Saint-Étienne, France 
c Laboratoire de bactériologie virologie hygiène, CHU de Saint-Étienne, 25, boulevard Pasteur, 42100 Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant. 39, rue Casimir-Perier, 69002 Lyon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les accidents ischémiques cérébraux (AIC) peuvent relever de multiples causes et l’étiologie reste inconnue dans 30 % des cas motivant la recherche de causes rares. Nous rapportons l’observation d’un patient âgé de 64ans, randonneur, sans facteur de risque vasculaire connu, hospitalisé pour accident ischémique transitoire (AIT) sous forme de troubles phasiques isolés. Le bilan étiologique était resté négatif en dehors d’un aspect grêle et irrégulier de l’artère sylvienne gauche impliquée dans la symptomatologie. Le patient présenta dans les suites un syndrome vertigineux sans signe d’AVC à l’imagerie par résonance magnétique (IRM). La sérologie de Lyme dans le sang et le LCR permis de faire le diagnostic de neuroborréliose de Lyme. L’AIT fut rattaché secondairement à cette pathologie, par l’intermédiaire d’une vascularite, du fait de l’aspect de l’artère sylvienne gauche. Le traitement curatif a reposé sur une antibiothérapie. La maladie de Lyme est une cause rare d’AIC, mais il faut savoir évoquer le diagnostic du fait d’un traitement curatif possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Ischemic stroke has many etiologies but in 30% of patients the mechanism remains unknown, leading to a search for rare causes. We report the case of a 64-year-old man with no known vascular risk factor. The patient was a hiker who presented isolated phasic disorders leading to the diagnosis of a transient ischemic attack (TIA). The etiological search remained negative excepting for the frail irregular aspect of the left sylvian artery implicated in the symptoms. The patient then developed vertigo without any MRI signs of a vascular event. Lyme serology, in both blood and CSF samples enabled the diagnosis of neuroborreliosis to which the TIA was secondarily attributed due to the vasculitis of the left sylvian artery. Antibiotic therapy provided cure. Lyme disease is a rare cause of stroke but should always be entertained as a possible diagnosis since there is a curative treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuroborréliose de Lyme, Accident ischémique transitoire, Analyse du LCR, Traitement curatif

Keywords : Lyme neuroborreliosis, Transient ischemic attack, CSF, Curative treatment


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 1

P. 28-31 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment gérer un traitement par Duodopa® dans la maladie de Parkinson évoluée ?
  • C. Moreau, A. Annic, D. Devos, L. Defebvre
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome de l’homme raide
  • J. Mondésir, A. Lazar, T. de Broucker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.