Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complications ophtalmologiques de la maladie de Horton (artérite à cellules géantes) - 01/03/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.11.002 
S. Coffin-Pichonnet a, B. Bienvenu b, F. Mouriaux a,
a Service d’ophtalmologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 
b Service de médecine interne, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La maladie de Horton ou artérite à cellules géantes est une vascularite du sujet de plus de 50ans qui affecte les artères de moyen et grand calibres et prédomine dans le territoire céphalique. Les complications, d’origine ischémique, peuvent concerner l’œil, l’orbite ou les voies visuelles, et conduire à la cécité bilatérale. Ces complications concernent au moins 25 % des patients. La baisse d’acuité visuelle irréversible est le plus souvent liée à une neuropathie optique ischémique antérieure aiguë. Ainsi, chez un patient de plus de 50ans, toute manifestation ischémique oculaire, transitoire ou permanente, doit faire évoquer et rechercher une maladie de Horton par un interrogatoire ciblé et un bilan inflammatoire en urgence. Le traitement repose sur la corticothérapie, qui doit être instaurée dès la suspicion du diagnostic même au cabinet du praticien. L’enjeu est de protéger l’œil ou les voies visuelles afin d’éviter la survenue d’une cécité irréversible ou d’empêcher la maladie d’être bilatérale. La corticothérapie ne constitue donc pas un traitement curatif des baisses d’acuité visuelle constituées, qui ont un pronostic presque toujours défavorable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Giant cell arteritis, temporal arteritis is a systemic vasculitis, which involves large and medium-sized arteries, especially the extracranial branches of the carotid arteries, in patients above the age of 50. Ischemic complications may involve the eye, orbit, or visual pathway, with blindness being the most feared complication. Visual ischemic complications are observed at least in 25% of patients with giant cell arteritis. Irreversible visual loss is mainly due to acute anterior ischemic optic neuropathy. Thus, in any patient above the age of 50 with any manifestation of ocular ischemia, transient or permanent, giant cell arteritis must be considered and ruled out by an emergent targeted investigation and inflammatory work-up. Steroids remain the treatment of choice for giant cell arteritis and must be instituted immediately upon suspicion of the diagnosis, even in the physician’s office. The goal is to protect the eye and visual pathways from irreversible blindness or to prevent contralateral disease. Thus, steroid treatment does not constitute a cure for already-incurred visual loss, which will still carry an unfavourable prognosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artérite temporale, Urgence ophtalmologique, Neuropathie optique, Ischémie, Syndrome inflammatoire, Corticothérapie

Keywords : Giant cell arteritis, Temporal arteritis, Ophthalmologic emergency, Optic neuropathy, Ischemia, Inflammatory disease, Steroid treatment


Plan


 Retrouvez cet article, plus complet, illustré et détaillé, avec des enrichissements électroniques, dans EMC Ophtalmologie : Coffin S, Bienvenu B, Mouriaux F. Complications ophtalmologique de la maladie de Horton EMC Ophtalmologie 2012;9(00):1-7 [Article 21-452-C-30]. Publication avec l’autorisation de reproduction.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 2

P. 178-183 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste dermoïde intraorbitaire. À propos d’une observation et revue de la littérature
  • H. Zaghouani Ben Alaya, M. Gaha, Y. Limem, W. Karmani, Z. Mziou, H. Amara, D. Bakir, C.H. Kraiem
| Article suivant Article suivant
  • Métastases simultanées irienne, conjonctivale et de la paupière de carcinome épidermoïde du poumon
  • H. Kiratli, B. Tarlan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.