Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une expérience de télé-expertise en établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) - 05/03/13

Doi : 10.1016/j.annder.2012.11.008 
A. Sparsa , V. Doffoel-Hantz, J.-M. Bonnetblanc
Service de dermatologie et vénéréologie, CHU Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les plaies chroniques (ulcères de jambe, escarres, maux perforants plantaires) représentent un réel problème de santé publique engendrant un coût économique et humain important. La dépendance des personnes âgées et la configuration géographique régionale nous ont conduits à créer un outil informatique d’aide à la prise en charge des plaies chroniques en EHPAD afin de diminuer le nombre de transports aller-retour en ambulance.

Matériels et méthodes

Un appareil photographique numérique et une adresse de messagerie unique et spécifique étaient fournis à chaque établissement sélectionné afin de télétransmettre des photographies anonymisées. Les patients atteints de plaies chroniques posant un problème de soins étaient inclus. Le nombre total d’avis de télé-expertise, le type de plaies chroniques, le nombre d’hospitalisations et de consultations directes, le nombre de trajets en ambulance évités ont été colligés. Une évaluation du projet a été effectuée après un an.

Résultats

Sur 40 EHPAD invités, 22 s’étaient engagés mais seuls les dix premiers à avoir répondu ont été retenus pour réaliser l’étude pilote de faisabilité. Un financement (CPAM Haute-Vienne avec « Prix sanitaire et social ») permettait l’achat des appareils photographiques. Depuis le 15 avril 2010, dix EHPAD ont télétransmis des photographies de 34 patients avec 26 plaies chroniques. Dix escarres, deux maux perforants plantaires et 14 ulcères de jambes ont été télé-expertisés. Neuf patients ont été hospitalisés pour diagnostic.

Discussion et conclusion

En deux ans, cette expérience de télé-expertise a permis d’éviter 20 déplacements de patients dépendants et l’orientation rapide de neuf patients vers le CHU en optimisant la prise en charge des patients porteurs de plaies chroniques en EHPAD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Chronic wounds (leg ulcers, pressure ulcers, diabetic foot ulcers, etc.) constitute a real public health problem and engender high economic and human costs. Due to the declining physical and mental conditions of our elderly subjects and their rural environment, we created a computer program to assist with chronic wound management in elderly subjects living in retirement homes and to reduce the amount of ambulance transportation.

Materials and methods

Each participating establishment was provided with a digital camera and its own secure e-mail address in order to allow photographs to be sent anonymously. Patients with chronic wounds entailing treatment difficulties were included. Details were recorded of the number of tele-expertise consultations given, the chronic wound type, the number of hospitalizations or medical consultations, and the number of ambulance trips avoided. The project was evaluated at 1 year.

Results

Of the 40 establishments invited to take part, 22 agreed to do so but only the first 10 respondents were accepted for participation in the pilot feasibility study. Funding (“Health and social prize” provided by the Haute-Vienne region Social Security Office – CPAM) was used to purchase the cameras. Beginning on 15 April 2010, 10 establishments for the elderly sent photographs of 34 patients presenting 26 chronic wounds and tele-expertise was provided for 10 pressure ulcers, two diabetic feet and 14 leg ulcers.

Conclusion

Over a two-year period, this program helped avoid 20 trips for patients and enabled rapid hospitalization of nine patients by the university hospital by optimizing chronic wound management for patients residing in establishments for the elderly.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Télémédecine, Télé-expertise, EHPAD, Plaies chroniques

Keywords : Tele-medicine, Tele-expertise, Retirement home, Chronic wounds


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 140 - N° 3

P. 165-169 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’« insuffisance en vitamine D », une maladie inventée
  • J. Revuz
| Article suivant Article suivant
  • Réparation de pertes de substance temporales et frontotemporales par un lambeau de transposition de type rhomboïdal : 11 observations
  • D. Lebas, T. Wiart, C. Gros, P. Modiano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.