Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chromomycose cutanée diffuse à Phialophora verrucosa - 05/03/13

Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.605 
N. Radouane a, , F. Hali a, K. Khadir a, M. Soussi b, A. Ouakadi c, S. Marouane c, S. Zamiati c, H. Benchikhi a
a Service de dermatologie, CHU Ibn Rochd, quartier des hôpitaux, Casablanca, Maroc 
b Service d’anatomie pathologie, CHU Ibn Rochd, quartier des hôpitaux, Casablanca, Maroc 
c Unité de parasitologie-mycologie, CHU Ibn Rochd, quartier des hôpitaux, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La chromomycose est une infection fongique chronique de la peau qui se présente habituellement sous forme de lésions verruqueuses ou végétantes des zones découvertes. Nous rapportons une observation inhabituelle de chromomycose diffuse à Phialophora verrucosa.

Observation

Une femme au foyer de 42ans, vivant en milieu urbain, était hospitalisée pour des nodules érythémateux kératosiques disposés sur le bras de manière sporotrichoïde et associés à une lésion ulcéro-croûteuse de l’index homolatéral, ainsi que des lésions papulonodulaires sous-cutanées. Par endroits, les lésions du dos présentaient un aspect ombiliqué et molluscoïde. Il n’y avait pas de notion de traumatisme préalable ni de séjour en zone d’endémie de leishmaniose. Les antécédents comprenaient un diabète insulino-dépendant. Le frottis à la recherche de corps de Leishman était négatif. L’étude histologique de la biopsie cutanée objectivait un granulome épithélioïde et gigantocellulaire sans nécrose caséeuse. L’étude mycologique montrait la présence de corps fumagoïdes et isolait Pverrucosa. La malade était initialement traitée par terbinafine puis par clarithromycine mais, devant l’absence d’amélioration, elle a dû être réhospitalisée et elle reçoit actuellement itraconazole et amphothéricine B.

Discussion

L’originalité de notre observation réside dans l’aspect clinique de la chromomycose, l’étendue des lésions, leur localisation inhabituelle au niveau du dos et des membres supérieurs et l’isolement d’une espèce rare, Pverrucosa (deuxième observation au Maroc). Elle souligne aussi les difficultés thérapeutiques que pose ce type de chromomycose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Chromomycosis is a chronic fungal skin infection that generally presents in the form of verrucous or vegetative lesions on uncovered areas of skin. We report an unusual case of generalised chromomycosis due to Phialophora verrucosa.

Patients and methods

A 42-year-old town-dwelling housewife was hospitalised for erythematous keratotic nodules on the arm showing sporotrichoid distribution, associated with a crusted ulcerative lesion on the homolateral index finger, as well as subcutaneous papulonodular lesions. In places, the lesions on the patient’s back presented an umbilical and molluscoid appearance. The patient had suffered no previous injuries and had not visited any areas in which leishmaniasis is endemic. Her history included insulin-dependent diabetes. Screening for Leishman bodies was negative. Histopathological analysis of the skin biopsy revealed an epithelioid giant-cell granuloma with no caseous necrosis. The mycological study demonstrated the presence of fumagoid bodies and Pverrucosa was isolated. Treatment with terbinafine was initially given, followed by clarithromycin, but in the absence of any improvement, the patient was readmitted to hospital and is currently on itraconazole and amphotericin B.

Discussion

The novel features of our case comprise the clinical aspect of chromomycosis, the extent of the lesions, their unusual site on the back and upper limbs, and the isolation of a rare species, Pverrucosa (only the second observation in Morocco). It also highlights the therapeutic difficulties posed by this type of chromomycosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chromomycose, Phialophora verrucosa, Antifongiques

Keywords : Chromomycosis, Phialophora verrucosa, Antifungals


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 140 - N° 3

P. 197-201 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anomalies pigmentaires induites par les traitements anticancéreux. Première partie : les chimiothérapies
  • V. Sibaud, J.-C. Fricain, R. Baran, C. Robert
| Article suivant Article suivant
  • Télangiectasies au cours d’un traitement par amlodipine
  • A.-S. Dussouil, C. Gaudy-Marqueste, A.-M. Tasei, S. Monestier, S. Mallet, J.-J. Grob, M.-A. Richard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.