Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des laxités chroniques de la cheville - 13/03/13

[44-901]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(13)56463-4 
T. Bauer  : Praticien hospitalier, Y. Stiglitz : Chef de clinique-assistant, P. Hardy : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, Université Paris Île-de-France Ouest, Hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 15/04/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 18
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'instabilité chronique est la principale séquelle dont se plaignent les patients après une entorse de cheville. Le principal traitement de l'instabilité chronique reste la rééducation proprioceptive de la cheville, même en cas de laxité anormale, car il permet d'améliorer le contrôle neuromusculaire de la cheville et est souvent suffisant pour faire disparaître les symptômes subjectifs d'instabilité et permettre une reprise des activités sportives au même niveau. En cas d'échec de la rééducation proprioceptive bien conduite pour instabilité chronique latérale de la cheville avec laxité anormale, sans désaxation majeure de l'arrière-pied, une réparation chirurgicale du plan ligamentaire collatéral latéral peut être proposée car chaque épisode d'instabilité expose à un risque accru d'arthrose tibiotalienne. Il existe de nombreuses techniques chirurgicales de reconstruction du plan ligamentaire collatéral avec deux grands groupes : les reconstructions anatomiques avec suture directe des faisceaux ou remise en tension capsuloligamentaire et parfois renfort à l'aide du rétinaculum des extenseurs ou du périoste fibulaire ; les ligamentoplasties du plan ligamentaire collatéral latéral, avec de nombreuses techniques utilisant le court fibulaire, le plantaire grêle ou le troisième fibulaire. Ces techniques présentent de nombreuses variantes pour reproduire de façon isométrique les différents faisceaux du plan ligamentaire collatéral latéral de la cheville. Elles ont l'inconvénient d'utiliser les tendons fibulaires et présentent un risque d'enraidissement douloureux de l'articulation sous-talienne et tibiotalienne. De nombreuses modifications techniques ont été décrites dans le traitement chirurgical des laxités chroniques latérales de la cheville sans preuve de supériorité ni de l'une par rapport à l'autre, ni par rapport au traitement médical avec rééducation proprioceptive. En postopératoire, la rééducation précoce semble permettre d'obtenir de meilleurs résultats que l'immobilisation, c'est pourquoi de nouvelles techniques mini-invasives ont été proposées afin de limiter autant que possible l'immobilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Entorse de cheville, Instabilité chronique de cheville, Laxité latérale de cheville, Ligamentoplastie de cheville


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Fractures et luxations du talus : techniques chirurgicales
  • R. Mariey, V. Darcel, D. Chauveaux, O. Laffenêtre
| Article suivant Article suivant
  • Arthrodèse tibiotalienne à foyer ouvert (arthroscopie exclue)
  • M. Ehlinger, P. Adam, F. Bonnomet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.