Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vaccinologie - Vaccin VHB : intérêt d’un rattrapage tardif - 18/03/13

Doi : OPTBIO-03-2013-24-486-0992-5945-101019-201208187 

Y.-M. D.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!


On se souvient de la polémique qui a suivi, en France, la campagne de vaccinations contre le virus de l’hépatite B (VHB) entre 1994 et 1998. Elle a contribué au non respect du calendrier vaccinal chez beaucoup de Français. En dépit de trois injections nécessaires pour ce vaccin, beaucoup se sont arrêtés aux deux premières.



© 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 486

P. 9 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diabétologie - Diabète et précarité, problème de santé publique
  • Y.-M. D.
| Article suivant Article suivant
  • Couverture sociale - Complémentaire santé obligatoire : faire le meilleur choix on line ?
  • Y.-M. D.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.